RoumanieAutotour châteaux et villes médiévales de Transylvanie

12 jours
à partir de 1190 €(vols internationaux inclus)
Préparez votre voyage avec
Ciprian
Ciprian SIRBU
Chef de destination

09 70 40 82 22
Demander un devis sur mesure
Nous avons aimé :
  • L'authenticité des châteaux de Transylvanie
  • Les nuits insolites en château et en forteresse
  • L'excursion d'observation des ours

Autotour en Roumanie pour vous emmener dans l'un des endroits les plus pittoresques d'Europe, à la découverte des mystérieux châteaux de Transylvanie. Une immersion au coeur des Carpates, dans un monde de légendes et d'énigmes, toujours bien gardées par ses habitants.

Ceci est une suggestion d'itinéraire. Tous nos voyages sont conçus sur mesure. Prenez contact avec Ciprian notre spécialiste Roumanie pour construire votre autotour en Roumanie.

Le Pays de Hateg

Début de l'autotour au Pays de Hateg, le berceau de la civilisation roumaine, qui abrite toujours les plus importants vestiges d'avant et depuis l'époque romaine. Vous y découvrez également le spectaculaire château médiéval de Hunedoara ou bien les ruines de l'énigmatique Château des Carpates de Jules Verne.  Vous passez une nuit dans une insolite forteresse paysanne du XIIIème siècle...

La Transylvanie saxonne

L'autotour continue vers le centre de la Roumanie, au coeur de la Transylvanie saxonne. La ville médiévale de Sibiu, récente capitale européenne de la culture est très séduisante. Visitez son immense musée en plein air dédié à la civilisation roumaine. Vous franchissez ensuite la porte du mystérieux Château de Dracula avant de passer la nuit dans un petit gîte en pleine nature. Réalité ou légende, prévoyez quand même de l'ail autour du lit ! Le lendemain vous découvrez la région de Brasov avec ses élégants châteaux Peles et Pelisor, de véritables joyaux de la famille royale roumaine.

Halte dans un château au coeur de Carpates


En route pour la Transylvanie magyare, avec ses magnifiques paysages, ses traditions hongroises et sa gastronomie pimentée mais délicieuse. Pendant deux nuits vous partagez le Château d'un Comte Magyar. Sa famille dans ce château depuis le XVIème siècle. Et comme l'immense forêt privée du domaine se situe en plein coeur des Carpates, vous avez la possibilité d'observer l'un des symboles de la Roumanie : l'ours brun ! 

La région des vieilles églises fortifiées

Ensuite, partez à la découverte de la région des vieilles églises fortifiées, toutes classées monuments de l'Unesco. La beauté du cadre naturel, la douceur de vivre des villages et la tranquillité d'un monde qui semble être resté le même depuis la nuit des temps sont des moments inoubliables !

Vous logez dans de vieilles maisons traditionnelles, soigneusement reconditionnées à l'initiative du Prince Charles de Galles, qui y passe souvent ses vacances et qui participe activement à la préservation de cette région. Vous visitez également la charmante ville de Sighisoara, l'une des dernières citadelles médiévales habitées en Europe.

Enfin, l'autotour touche à sa fin à Cluj-Napoca, ancienne ville roumaine et capitale culturelle de la Transylvanie.

"La Roumanie se découvre vraiment bien en autotour. Frissons garantis lors de la visite du château de Dracula !" Ciprian, spécialiste Roumanie à l'agence d'Annecy


Mois recommandés pour ce voyage : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre
  • Timisoara
    Timisoara

    Capitale de la région historique de Banat, Timisoara représente la troisième grande ville de la Roumanie et la plus importante de l'ouest du pays. A la fois grand centre universitaire et économique, la ville bénéficie d'une vie culturelle très riche. C'est également dû aux différentes minorités qui la composent, tels que les magyars, les serbes, les allemands et plus récemment les italiens. Une preuve de plus: parmi les plus connues personnalités issues de cette ville, on note Herta Muller - Prix Nobel de Littérature en 2009 - ou Johhny Weissmuller - premier acteur ayant interprété le rôle du célèbre Tarzan - tous les deux d'origine allemande. Timisoara c'est aussi la première ville européenne éclairée à l'électricité et parmi les premières dotées de tramway électrique (1899). De plus, son architecture d'influence austro-hongroise, la multitude de parcs dont celui des Roses, le canal de Bega qui traverse la ville, tout cela rappelle pourquoi Timisoara avait été qualifiée à l'époque de ''Petite Vienne''. Les sites à voir en priorité sont : la Cathédrale Métropolitaine, véritable symbole de la ville, l'Opéra avec sa place, Piata Unirii (Place de l'Unification) avec le Dom Catholique et l’Église Orthodoxe Serbe, le Palais Baroque et la Maison Bruck (bel exemple d'art nouveau), le Bastion (ancie mur de protection de la ville)... Côté gastronomie, en Banat on mange plutôt sucré, avec des plats souvent à base de porc ou de poulet. Quant aux boissons, les vins de Recas sont excellents et bien réputés à l'international, bien que la bière Timisoreana reste un incontournable.

  • Château des Corvins
    Château des Corvins

    Également appelé le Château de Hunedoara, il s'agit du plus grand château de Roumanie et peut-être du plus spectaculaire! Cette vieille forteresse médiévale située au Pays de Hateg, impressionne par ses dimensions et par sa pure architecture gothique. Construit au début du XVème siècle par Iancu de Hunedoara (voïvode de Transylvanie), le château a très bien préservé son image d'origine. Le donjon, les bastions et les nombreuses tours rappellent son principal rôle de défense, tandis que certaines salles et décorations font également penser à un château de plaisance. La cour abrite une fontaine de 30m, qui selon la légende, avait été creusée pendant 15 ans par deux prisonniers turcs. On les avait promis de les libérer après avoir trouvé de l'eau, mais toujours selon la légende, la promesse n'a pas été tenue...

  • Sibiu
    Sibiu

    Capitale culturelle européenne en 2007, Sibiu constitue sans doute l'une des plus belles villes de la Roumanie. C'est notamment grâce à son long passé saxon que cette citadelle médiévale doit tout son charme, elle est d'ailleurs toujours habitée par une importante minorité allemande. La plupart des richesses architecturales se concentre dans la vieille ville, autour de ses deux places les plus connues (la Grande Place et la Petite Place). On peut ainsi admirer le Palais Brukenthal, la Tour du Conseil, l'Église des Jésuites ou bien le Pont des Mensonges. Dn plus, savourer le café sur l'une des nombreuses terrasses de la ville sera toujours une belle manière de sentir le parfum culturel de la cité. Sibiu c'est aussi une ville nichée au coeur des Carpates, entourée par des cadres naturels exceptionnels. Pour les passionnés de la randonnée et des sports d'hiver, la station de Paltinis n'est qu'à une trentaine de kilomètres de distance. Sur la route, l'arrêt sera obligatoire au Musée Astra, un immense village en plein air dédié au riche patrimoine rural des différentes régions roumaines. Pour ceux qui préfèrent l'agrotourisme et la découverte des vieilles traditions roumaines, les villages qui entourent Sibiu cachent des trésors insoupçonnés. Sibiel, Orlat ou Rasinari sont parmi les plus connus. Et si vous y êtes, ne manquez surtout pas la bonne gastronomie locale. La charcuterie et les fromages de brebis nature (''telemea de Sibiu'') ou fumé (''cascaval afumat'') qui sont de véritables symboles!

  • Château de Dracula
    Château de Dracula

    Penser à la Transylvanie, c'est tout de suite penser au mythe de Dracula! Le célèbre vampire imaginé par Bram Stoker et qui aurait vécu en plein coeur des Carpates, dans l'énigmatique Château Bran! Ainsi, l'écrivain britannique se serait inspiré de Vlad Tepes (''l'empaleur''), ancien voïvode de la Valachie et bien réputé pour sa cruauté à l'égard des envahisseurs. Réalité ou simple légende, une chose est sûre: l'image, l'esprit et l'emplacement du château stimulent l'imagination du visiteur. Construit par les Chevaliers Teutoniques lors du XIIIème siècle, le Château Bran avait pour rôle de contrôler la route commerciale stratégique de Brasov. Après avoir été incendié par les Mongols, reconstruit par les Hongrois, devenu résidence d'été de la famille royale de Roumanie et confisqué par les communistes, le château a finalement été transformé en musée. Avec son charme médiéval, son cadre naturel exceptionnel et ses passages secrets découverts au fil des années, le Château Bran cache encore beaucoup de mystères...

  • Pays des Sicules
    Pays des Sicules

    Le Pays des Sicules (Tinutul Secuiesc en roumain ou Székelyföld en hongrois) se situe dans la partie Est de la Transylvanie et correspond en gros à trois départements: Harghita, Covasna et Mures. Cette région regroupe la plupart des magyares qui habitent en Roumanie, avec au sein d'eux une majorité bien distincte: les Sicules. Souvent associés aux Hongrois, les Sicules gardent une origine encore incertaine, eux mêmes se considérant comme les descendants d'Attila, le roi des Huns! Ce qui est sûr c'est qu'il s'agit d'un territoire fascinant et énigmatique, perdu parmi des montagnes, d'infinies forêts, des sources minérales et des volcans. A part sa nature spectaculaire, la région séduit par la richesse de sa civilisation, à la fois magyare et sicule. De vieilles traditions toujours vivantes et préservées, des costumes populaires colorés et fièrement portés les jours de fêtes, un savoir unique de la sculpture en bois (les portes des maisons sont de véritables chefs-d'œuvre), ainsi qu'un patrimoine religieux très riche (de vieilles églises fortifiées, des chapelles gothiques abritant de belles fresques, ...). La gastronomie est simple mais délicieuse, avec des plats cuisinés à la viande de porc, du choux, des pommes de terre et du cumin. Quant aux déserts, le ''Kürtöskolác'' (brioche cylindrique caramélisée) est plus qu'un symbole! La beauté sauvage de la région a toujours attiré les aristocrates de Transylvaine et de l'Empire Austro-hongrois, de nombreux châteaux et manoirs peuvent encore être admirés entre les montagnes.

  • Eglises fortifiées de Transylvanie
    Eglises fortifiées de Transylvanie

    Situées dans la courbure des Carpates Orientales, les églises fortifiées représentent une image spécifique des villages saxons et sicules de la Transylvanie. Elles ont été construites entre le XIIIème et le XVIème siècles et parmi les 300 existantes de l'époque, il en reste 150 environ. Classées pour la plupart au Patrimoine Mondial de l'Humanité, elles forment l'un des plus denses et mieux préservés systèmes de fortifications médiévales en Europe. Comme le nom l'indique, leur rôle était double: d'une part religieux et d'autre part de défense contre les menaces successives, notamment des tatars et des ottomans. Il faut savoir qu'elles étaient le centre névralgique du village, certaines pouvant même accueillir l'ensemble des habitants en cas d'invasion. De point de vue architectural, on y retrouve les styles romain et gothique, avec parfois de très belles fresques. Certaines églises présentent des décorations baroques réalisées ultérieurement à leur construction. Parmi les églises fortifiées les plus impressionnantes, il ne faut surtout pas manquer celles de Viscri, Prejmer, Malancrav, Valea Viilor ou Biertan.

  • Sighisoara
    Sighisoara

    L'une des dernières citadelles médiévales habitées en Europe, Sighisoara séduit par son charme particulier. Mentionnée par les historiens depuis l'époque des daces, Sighisoara doit son héritage architectural du fait de son riche passé saxon. Ce sont ainsi les artisans et marchands allemands arrivés au XIIème siècle dans le but de la ''coloniser'', qui ont réussi à la transformer en l'une des plus riches citadelles de Transylvanie. Les nombreuses tours de la cité rappellent l'architecture de l'époque. Érigées avant tout pour la défense, chacune garde l'empreinte d'une branche professionnelle différente, de celle qui avait d'ailleurs participé à sa mise en œuvre (la Tour des Bouchers, des Tailleurs, des Orfèvres, des Forgerons...). Aujourd'hui, Sighisoara garde une atmosphère bohème, avec de nombreux ateliers d'artistes, des expositions culturelles et des petits cafés-restaurant très sympathiques. Chaque année vers fin juillet, un festival médiéval apporte encore plus de charme et d'animation à la citadelle. Enfin, Sighisoara c'est également l'endroit de naissance de Vlad l’Empaleur, le célèbre prince souvent associé au mythe de Dracula!

  • Auberge de charme en pleine nature **** (Bran)
    Bran

    Située dans un magnifique cadre naturel et isolée de l'agitation touristique, cette auberge se situe à seulement quelques kilomètres du Château Bran. Elle est perchée sur la colline du Baraban, tout près de la forêt, avec une belle vue sur la région. La guesthouse propose 10 chambres, toutes différentes et décorées avec beaucoup de goût. Les meubles en bois massif, les poutres apparentes, la hauteur du plafond et l'élégance des matériaux utilisés séduisent par leur grand charme. Le restaurant propose des plats du terroir, dans la plus pure tradition gastronomique roumaine. Le calme est absolu, les possibilités de sorties dans la nature sont innombrables et le sauna idéal après une bonne randonnée.

  • Hotel de charme dans la vieille ville**** (Timisoara)
    Timisoara

    Situé dans un quartier bien calme de la vieille ville, ce petit hôtel de charme n'est qu'à 5min de centre de Timisoara. Avec une décoration soignée, des chambres confortables et une capacité d'hébergement plutôt familiale, cet établissement propose une expérience très intime. Le restaurant de l'hôtel laisse le choix aux clients entre une cuisine roumaine traditionnelle et des plats italiens plus raffinés. En plus, l'hôtel propose des équipements comme la piscine, le sauna et la salle de fitness.

  • Forteresse paysanne de XIIIème siècle (Château des Corvins)
    Château des Corvins

    Cet hébergement insolite vous propose une expérience originale entre les murs d'une vieille forteresse du Moyen Age. Une véritable immersion dans l'histoire de la Transylvanie. Initialement construite comme résidence nobiliaire saxonne, ensuite vendue à la communauté du village, cette forteresse médiévale est classée monument UNESCO depuis 1999. Les deux chambres aménagées pour passer la nuit se trouvent à l'intérieur même du site. Le confort reste simple et rustique, en totale concordance avec l'esprit du lieu. Quant à l'ambiance, elle est vraiment unique!

  • Domaine d'un château magyar **** (Pays des Sicules)
    Pays des Sicules

    La Transylvanie avec ses légendes et ses mystérieux châteaux cache encore des endroits inattendus! Perdu parmi les forêts des Carpates, en plein cœur du Pays des Sicules, ce domaine a toujours été habité par la famille d'un grand noble magyar. Le château construit lors du XVIème siècle est entouré par la plus grande forêt privée de Transylvanie, le cadre naturel y étant exceptionnel. Tout près du château, c'est l'ancienne ''Maison des Machines'' qui a été transformée en guesthouse de grand charme. Datant du XVIIIème siècle, elle a été joliment décorée par la famille nobiliaire, afin d'accueillir les invités. Un mariage parfait entre l'élégance d'antan, le confort moderne et une cuisine divine! Les six chambres disposent chacune de salle de bain, d'une salle à manger et d'un salon. La cuisine garde une touche locale, inspirée par des vieilles recettes de la noblesse transylvaine. Mention importante: la plupart des ingrédients proviennent du potager du château! Et le domaine cache encore d'autres trésors: un basin d'eau minérale qui surgit du sol volcanique, une cabane suspendue pour observer les ours, un petit cinéma en plein air, ...

12 jours
à partir de 1190 €
(vols internationaux inclus)

Prestations Incluses

- les vols;

- l'hébergement en hôtels de charme et chambres d'hôtes pendant 8 nuits;

- une nuit dans une forteresse paysanne de XIIIème siècle;

- deux nuits dans un château magyar toujours habité depuis cinq siècles;

- les petits-déjeuners pendant tout le voyage;

- la location d'une voiture catégorie B (type Dacia Logan ou similaire) pendant 11 jours;

- l'accueil et le transfert aéroport-hôtel à l'arrivée et au départ;

- l'assistance de notre prestataire basé sur place;

- le carnet de voyage détaillé et personnalisé

Prestations Non Incluses

- les boissons et les repas;

- le carburant pour le véhicule de location;

- la taxe d'abandon de la voiture de location;

- les visites et les dépenses personnelles.