IranLe grand tour d'Iran

20 jours
à partir de 5105 €(vols internationaux inclus)
Préparez votre voyage avec
Annie
Annie CAPDEVILLE
Chef de destination

05 62 27 87 41
Demander un devis sur mesure
Nous avons aimé :
  • L'ambiance particulière de Yazd et Kerman, deux villes oasis entre désert et montagnes
  • La richesse, la beauté et la douceur de vivre d'Ispahan et de Shiraz
  • Le magnifique Jardin de Fin à Kashan
  • La ville historique de Suse et le site archéologique de Choqa Zanbil

Un grand tour de l'Iran destiné aux passionnés de la destination. Des monuments historiques du Grand Ouest aux paysages à couper le souffle du Nord en passant par le Sud et le plateau central, partez pour une aventure unique. Ce voyage complet en Iran de trois semaines vous permet de faire le tour des sites prestigieux du pays tout en quittant de temps à autres les sentiers battus pour découvrir un pays authentique et plein de charme.

Ce grand tour de l'Iran peut être adapté à vos envies. Pensez à contacter nos spécialistes de la destination qui vous créeront un voyage en Iran sur-mesure.


Trésors historiques du Grand Ouest Iranien

Après une première immersion dans la capitale vibrante de Téhéran avec la visite de ses mosquées, musées et palais, votre circuit complet en Iran se poursuit dans la très ancienne ville de Hamadan. Découvrez ses superbes paysages, faites le tour de ses commerces, visitez ses musées et partez vous promener dans ses grottes d'Ali Sadr (75 km).

Toujours dans l'ouest du pays, vous poursuivez votre découverte complète de l'Iran à Khorramabad. Une matinée sur place n'est pas de trop pour faire le tour de ses monuments emblématiques à l'instar de la forteresse Falak-ol-Aflak. La ville de Khorramabad est nichée au bord d'une superbe gorge escarpée, un véritable paysage de carte postale. Rejoignez ensuite Suse, fabuleuse ville réputée pour son histoire et son architecture. Votre visite du château-forteresse, des palais royaux et du tombeau du prophète Daniel vous en apprend plus sur la région.

Vous rejoignez ensuite Sushtar où c'est un véritable plongeon dans le passé qui vous attend. Visitez la forteresse de la ville et découvrez un incroyable système hydraulique composé de ponts et de barrages. Puis dernière étape dans le Grand Ouest de votre voyage découverte complet en Iran à Ahvaz avant de rejoindre le Sud.  


Splendeurs naturelles et historiques du Sud iranien

Une première journée à Shiraz vous permet de rayonner autour de la ville en visitant les vestiges antiques de Pasargades, de Persepolis et de Bishapur, trois trésors historiques du sud du pays. Poursuivez ensuite votre grand tour de l'Iran par une journée complète de découverte de Shiraz, capitale culturelle et ville des poètes et grands philosophes. Entourée par la chaîne des monts Zargos, Shiraz est une ville pleine de poésie et de sérénité. En toute liberté, faites le tour de ses vestiges historiques, visitez ses mosquées, imprégnez-vous des couleurs de son bazar... Une étape incroyablement riche !

Ce circuit complet en Iran vous fait traverser des paysages fabuleux, et les quelques longs trajets qui le composent vous permettent d'observer les scènes de vie quotidienne des locaux. De Shiraz, prenez la route pour Kerman en vous arrêtant en chemin à Sirjan pour une halte agréable. Après avoir visité des ruines et le temple du feu, vous reprenez la route avant d'atteindre Kerman, entre montagnes et désert. Kerman est la capitale iranienne de la pistache et vous profitez de cette étape authentique pour vous imprégner totalement de l'ambiance hors du temps qui règne ici. Depuis Kerman, vous pouvez rayonner aux alentours en découvrant l'agréable oasis de Mahan, les ruines anciennes et l'étrange architecture de Bam ou encore Rayen et sa citadelle en pisé.  


Villes et villages pittoresques du plateau central

Votre découverte complète de l'Iran se poursuit au cœur du plateau central, où vous découvrez une oasis en plein désert, Yazd. Impossible de ne pas vous laisser surprendre par cette ville d'artisans bourrée de charme, où accueil chaleureux rime avec authenticité. Deux journées ne sont pas de trop pour vous balader dans ses ruelles escarpées et faire le tour de ses monuments. Une excursion jusqu'à Meybod vous permet de découvrir une ville-désert réputée pour sa poterie, sa citadelle et son ancien caravansérail. 

Poursuivez votre grand tour de l'Iran à Nain pour une étape agréable dans une ville typique avant de rejoindre Ispahan, centre culturel du pays niché entre un plateau aride et des montagnes. Deux jours sur place ne sont pas de trop pour faire le tour des sites emblématiques de la vieille cité. Découvrez ses monuments religieux, visitez ses jardins fleuris, baladez-vous dans des bazars animés et imprégnez-vous de la douceur locale en partant à la rencontre des habitants.  


Paysages de rêve du nord iranien 

Votre voyage complet en Iran vous emmène jusqu'à Natanz, petite ville réputée pour la beauté architecturale des vestiges de son ancien ensemble islamique. Vous rejoignez ensuite Kashan, une ville pleine de charme où vous ne pourrez qu'être ébahis devant la beauté des paysages. Entre désert et montagne, partez à la rencontre de ses jardins fleuris, de ses monuments et de ses demeures traditionnelles. 

Puis vous poursuivez votre aventure dans le petit village pittoresque d'Abyaneh niché au pied du mont Kargas. Découvrez les maisons de terre rouge en terrasses de ce village classé au patrimoine de l'UNESCO...

Pour finir votre grand tour de l'Iran en beauté, nous vous emmenons jusqu'à Qom, premier centre d'enseignement théologique du pays. Visitez le sanctuaire de Fatima et apprenez-en plus sur ce lieu de pèlerinage unique au monde.

La dernière étape de votre circuit en Iran se déroule à Téhéran. Après une dernière visite de la ville, vous rejoignez l'aéroport pour votre vol retour.


Mois recommandés pour ce voyage : Avril, Mai, Juin, Septembre, Octobre, Novembre
  • Téhéran
    Téhéran

    Mégalopole de quasiment 15 millions d'habitants (avec banlieue), la capitale de l'Iran se caractérise par une urbanisation anarchique, une pollution difficilement supportable en été, et une circulation très aléatoire. Néanmoins, Téhéran est une ville vivante et passionnante, véritable cœur de l'Iran moderne, symbole d'un pays en pleine mutation, et où se concentrent les contestations étudiantes et politiques. Située à l'extrémité d'un plateau aride entre 1 050 m et 1 950 m d'altitude, Téhéran bénéficie d'un climat continental et se dessine sur fond de montagne, la chaîne de l'Alborz et le mont Damavand dominant la ville. Cette différence d'altitude se retrouve dans l'organisation des quartiers : au sud la basse-ville, populaire, où vivent les petits artisans et commerçants ; au nord, dans la fraîcheur des hauteurs et à l'abri de la pollution, les quartiers où sont établit les plus aisés. Les quartiers du centre abritent de riches monuments, de beaux jardins très agréables, propices à la détente, et un immense bazar très vivant. Une escale de 2 à 3 jours est nécessaire pour découvrir bon nombre des richesses culturelles et historiques de la ville. D'innombrables musées, mosquées et palais raviront les goûts artistiques et culturels des plus exigeants. A noter également que c'est dans la capitale que vous trouverez les meilleurs restaurants du pays.

  • Hamadan
    Hamadan

    Étape majeure sur l'ancienne route royale de Bagdad, Hamadan est une très ancienne ville datant du Ve siècle. Située à 1800 m d'altitude sur un haut plateau que domine de ses 3 580 m le mont Alvand, elle bénéficie d'un climat plutôt doux et profite de la beauté des paysages alentours. Centre commercial important, Hamadan offre de nombreuses attractions (mausolées et mosquées) mais attire essentiellement pour le magnifique site naturel des grottes d'Ali Sadr.

  • Khoramabad

    Située dans une gorge escarpée, Khoramabad, capitale de la province du Lorestan, est dominée par sa magnifique forteresse. Les beaux bâtiments et la présence d'un lac en font une ville agréable où passer la journée.

  • Suse (Shush)
    Suse (Shush)

    Suse, une des grandes cités anciennes d'Iran, est la seule ville à pouvoir se glorifier d'un passé aussi lointain, et une des premières à avoir été explorées par les archéologues. Malgré sa richesse historique et architecturale, Suse rend peu d'éléments accessibles, la plupart ayant été « recueillis » et conservés en musée à Paris ou à Londres. Les principaux vestiges encore visibles datent de l'époque achéménide. Suse est également l'une des villes les plus agréables de la région de Khuzestan, où règne une atmosphère paisible et détendue pour explorer la cité ancienne et le site de Choqua Zanbil.

  • Shushtar
    Shushtar

    A 90 km au nord d'Ahvaz, Shushtar est une jolie petite ville et une antique forteresse du Khouzistan. Située au confluent de deux rivières, la ville révèle un paysage atypique, entre maisons aux murs de terre ocre et réseau de petites cascades. Plusieurs ponts barrages de l'époque sassanide ainsi que des sikas, ces moulins à eau rudimentaires creusés dans la roche, forment un système hydraulique ingénieux. Véritables ouvrages d'art utilisant et enjambant la rivière, ces monuments sont aujourd'hui inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En hiver, les températures fraîches attirent de nombreux pasteurs nomades venus en transhumance du plateau iranien, qui repartent durant les chaleurs torrides d'été, à la recherche de frais pâturages.

  • Ahvaz

    Située en plaine et soumise à un climat torride la plus grande partie de l'année, Ahvaz constitue une ville étape pour rejoindre l'ouest du pays depuis le golfe Persique ou le plateau central. Capitale du Khouzistan, cette province pétrolière stratégique pour l'Iran a développée de grandes infrastructures industrielles, causant souvent de très fortes pollutions... Malgré cela, elle reste une halte pratique pour également visiter le nord de la province, riches en vestiges perses.

  • Shiraz
    Shiraz

    Capitale de la province de Fars, Shiraz est un des grands pôles du pays avec ses 1,5 millions d'habitants. Cette ancienne étape caravanière se situe à un carrefour stratégique entre l'Iran central, la zone septentrionale et le golfe Persique, dans une vallée fertile entourée des hauts plateaux de la chaîne des monts Zagros. Elle est réputée pour la douceur de son climat et jadis pour son vignoble, dont est issu le syrah, un cépage aujourd'hui cultivé partout dans le monde... Shiraz la colorée, avec le dégradé de vert de ses parcs, les tons pastel de ses mosquées, les couleurs vives des vêtements portés par les femmes qashqa'is… Cette ville profondément raffinée incarne le berceau de l'art de vivre persan. Les hommes de lettres, philosophes, artistes et artisans nés à Shiraz ont pour beaucoup contribué à son rayonnement culturel, et ce bien au-delà des frontières du pays. Terre de naissance de deux des plus grands poètes iraniens Saafi et Hafez, cette ville est justement pleine de poésie, de délicatesse et de sérénité, ce qui en fait l'une des plus plaisantes du pays. Cité importante du monde islamique médiéval, la ville moderne est moins pittoresque mais conserve cependant quelques vestiges d'un passé glorieux. Shiraz est également le point de départ pour rejoindre le site de Persépolis.

  • Persépolis
    Persépolis

    Ces vestiges extraordinaires de l'empire achéménide, témoignage de la puissance de Darius le Grand (522 à 486 av. J.C.), composent le site le mieux préservé de Perse. La ville faisait l'admiration des visiteurs venus des confins de plus grand empire de l'époque. Même en ruine, elle frappe par la richesse et l'importance des ornements de ses structures, sur fond de montagnes. L'art de Persépolis mettait en scène les aspirations de l'époque, reflet de la majesté et de la puissance de l'empire de Perse.

  • Pasargades
    Pasargades

    Première capitale historique de l'empire Perse, Pasargades est une cité antique recelant de splendides vestiges qu'il est incontournable de voir.

  • Bishapur

    Bishapur est une ancienne cité sassanide, aujourd'hui transformée en site archéologique en pleine nature, un peu en recul de la route. On peut y admirer les vestiges de l'ancienne capitale sassanide de Shahpur 1er, quelques ruines du palais impérial et d'un temple du feu, des fortifications, ainsi qu'un ensemble de bas-reliefs bien préservés.

  • Sirjan

    Fondée à l'époque sassanide, Sirjan constitue une halte agréable sur la route entre Kerman et Shiraz. Connue pour ses pistaches et tapis persans, la ville abrite quelques monuments intéressants.

  • Kerman
    Kerman

    Située à 1800 mètres d'altitude, Kerman fut fondée au IIIe siècle sous Ardashir, fondateur de la dynastie Sassanide. Capitale de la pistache iranienne, dont le ciel, idéalement clair, permet d'observer les étoiles, cette ville de 550 000 habitants est entourée de montagnes et borde la limite ouest du désert Kavir-e Lut. Étape importante sur la route de la Soie jusqu'au XXème siècle, la cité reste le principal pôle commerçant et caravanier du sud-est du pays. Malgré sa position dans l'une des régions les plus arides du pays, l'activité agricole y est largement développée, et les ingénieux qanats, ces systèmes d'irrigation ancestraux permettent d'importantes récoltes de céréales, de dattes, d'oranges et de pistaches. Si la ville entière s'endort quelque peu à la tombée de la nuit, les ruelles du bazar grouillent de vie au petit matin, et les espaces de détente, très nombreux, accueillent jeunes et familles tout au long de la journée. Célèbre pour la production de superbes tapis, Kerman constitue également un excellent point de rayonnement pour visiter les ruines des forteresses de Bam et de Rayen, découvrir l'oasis de Mahan ou encore s'immerger dans le désert.

  • Mahan
    Mahan

    A une quarantaine de kilomètres au sud de Kerman, la route ponctuée de puits souterrains (qanats) mène à l'oasis de Mahan, halte agréable et fraîche au milieu du plateau désertique. Avec en arrière plan les montagnes Hesar, dont les sommets enneigés en hiver culminent à 4 416 m, ce haut lieu de pèlerinage abrite le mausolée du shah Nematollah Vali, poète, sage et grand soufi, fondateur de l'ordre des derviches Nematollahi.

  • Bam

    Lieu fascinant riche d'histoire, Bam possède la remarquable citadelle d'Arg-e Bam, aux murs d'argiles qui domine la ville moderne, construite dans le même matériau. Le puissant séisme de décembre 2003 qui ravagea la ville, détruisit la quasi totalité de cette majestueuse citée, aujourd'hui toujours en reconstruction. En déambulant dans les rues, vous serez surpris par ce mélange d'architecture, entre bâtiments anciens et habitations précaires, témoin du chemin qu'il reste à parcourir pour redonner à la ville un aspect serein. Autrefois, cette cité à l'orée du désert servait de poste-relais aux commerçants perses, arabes, indiens et chinois qui traversaient le désert d'oasis en oasis. Unique en son genre, vous vous laisserez aller à la flânerie pour y découvrir le bazar, la cité antique et sa véritable mosaïque architecturale traduisant l'histoire mouvementée de la ville.

  • Yazd
    Yazd

    A mi-chemin entre Kerman et Ispahan, enserrée au nord par Dasht-e Kavir et à l'est par Kavir-e Lut, Yazd est une ville oasis au milieu du désert. Durant des siècles, sa position stratégique au croisement des routes de la soie d'Asie centrale et des Indes en fit une étape essentielle dans le long périple des convois de caravanes. Cet important port chamelier est en effet une véritable plaque tournante entre les régions du Fars et du Khorassan. Ville de fabricants et de commerçants, Yazd fut autrefois l'un des principaux centre de tissage du pays, enrichit grâce au commerce de la soie. Avec son vieux centre inscrit au patrimoine mondial de l'Unseco, la ville revendique le titre de plus belle cité ancienne du pays - toujours habitée – et abrite la plus grande communauté zoroastrienne du pays. Mélange d'ancienne cité du désert et d'héritage plurireligieux, il règne à Yazd une ambiance détendue, que le charme de ses rues bordées d'arbres vient amplifier. La rigueur des hivers et la fournaise estivale sont soulagées par les badgir, ces ingénieuses tours du vent, qui permettent de refroidir l'intérieur des habitations et pour certaines de les réchauffer.

  • Meybod
    Meybod

    Localité en pleine expansion, Meybod est l'une des principales ville-désert de la province de Yazd. Ville ancienne datant du pré-islamisme, celle-ci recèle de nombreux centres d'intérêts qui en raviront plus d'un. Ville d'artisans spécialisés dans la poterie, les objets fabriqués en argile sont de grande qualité. Baladez vous dans les rues où se succèdent de nombreux ateliers de céramique aux façades bleues et jaunes.

  • Nain

    Entre Yazd et Kashan, Nain constitue une étape agréable pour y découvrir la magnifique Mosquée du Vendredi du Xe siècle, où mihrab et décorations en stuc sont relativement bien conservés. Nain recèle de quelques jolies maisons traditionnelles bien restaurées et est également connu pour ses tapis aux motifs classiques.

  • Ispahan (Esfahàn)
    Ispahan (Esfahàn)

    Située entre montagnes et plateaux arides, à 1 575 m d'altitude, Ispahan occupe une position centrale sur la route qui longe la chaîne des Zagros. Avec près de deux millions d'habitants, c'est la troisième ville d'Iran après Téhéran et Machhad, et le premier centre culturel du pays. L'économie de la ville réside dans l'agriculture, l'artisanat, les raffineries de pétrole, le textile et la métallurgie. Esfahàn, ou la Ville bleue, est un pur joyau de l'ancienne Perse et du monde islamique. Les délicates faïences bleues des monuments religieux, le grand bazar couvert, les superbes ponts et la verdure de ses jardins sont autant de prétextes à flâner, tous sens aux aguets, pour retenir des émotions qui marqueront ce voyage. Ici, on ressent pleinement la douceur de vivre et la gentillesse des habitants.

  • Natanz

    Bâtie sur les contreforts du mont Karkas, Natanz constitue une halte idéale entre Kashan et Ispahan. Vestiges d'un ancien ensemble islamique d'envergure, sa mosquée et son sanctuaire vous séduiront par leur beauté architecturale.

  • Kashan
    Kashan

    Située sur la route de Téhéran à Ispahan, à la limite entre la chaîne montagneuse des Zagros et le désert du Dasht-e Kavir, Kashan fut autrefois l'un des oasis les plus prospères de l'ancienne Perse, étape importante de la route de la Soie. Aujourd'hui c'est une charmante petite ville assoupie, pleine de trésors, toujours célèbre pour ses tapis, ses étoffes, et ses manufactures de carreaux de faïences (kashi). Dans le quartier ancien de la ville, de superbes demeures traditionnelles de l'époque qadjar avec leur architecture raffinée, ouvertes au public, sont des exemples de l'art de vivre des commerçants. Le Jardin de Fin, où jardin du Roi réalisé au XVIIème siècle, est quant à lui considéré comme l'un des plus beaux du pays et est d'un grand repos pour le voyageur qui oublie sa fatigue et apprécie les cyprès majestueux. La nuit, les remparts illuminés de l'ancienne cité donne à la ville un aspect féerique, et les splendides monuments islamiques en enchanteront plus d'un.

  • Abyaneh
    Abyaneh

    Classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco, ce petit village lové dans un vallon au pied du mont Kargas demeure l'un des villages les plus pittoresques d'Iran. Depuis l'époque des Séfévides, son bâti resté intact vous plonge dans la très riche histoire architecturale du pays. Face à l'est, le village bénéficie d'un ensoleillement maximal et jouit d'un climat frais en été, particulièrement rude le reste de l'année. Situé en hauteur, il échappe ainsi aux inondations et aux tempêtes hivernales. Vous serez vite charmés par les maisons de terre rouge, construites à même la roche et en terrasse, qui constituent les modestes demeures des anciens du village, le plus souvent assis sur le pas de leur porte ou à dos d'âne. Attachés à leurs traditions, peut être vous inviteront-ils chez eux et vous proposeront-ils quelques objets artisanaux.

  • Qom

    Fondée au VIIIè siècle par des arabes chiites, Qom la sainte s'impose comme le second lieu de pèlerinage après Mashhad. Situé à 150 km au sud de Téhéran, cet ancien marché rural et cotonnier est aujourd'hui le premier centre d'enseignement théologique du pays (droit religieux), et dont les activités socio-économiques tournent principalement autour du pèlerinage et du sanctuaire. Elle est aussi l'une des villes les plus conservatrices du pays.

20 jours
à partir de 5105 €
(vols internationaux inclus)

Prestations Incluses

Sur la base de 4 participants

- Les vols internationaux au départ de Paris avec la compagnie Pegasus Airlines
(départs de province possibles, nous consulter)
- Les taxes aériennes
- Tous les transferts aéroport/hôtel/aéroport.
- L'hébergement en chambre double dans les hôtels 3*** mentionnés (ou similaire), avec petit-déjeuner pour un total de 19 nuits.
- Les services d'un guide francophone pendant toute la durée du circuit.
- Le transport en véhicule climatisé avec chauffeur.
- Les visites guidées selon le programme.
- Les droits d'entrée sur les sites mentionnés dans le programme.
- L'obtention du numéro d'autorisation pour la demande de visa.
- La compensation solidaire : 30€ par passager.
- Le carnet de voyage personnalisé et détaillé.
- L'assistance de nos représentants sur place.

Prestations Non Incluses

- Les assurances (voir ci après)
- Les repas : demi-pension ou pension complète en supplément (nous consulter)
- Les boissons
- Les pourboires aux guide et chauffeur
- Le supplément pour le logement en hôtels 4**** (nous consulter)
- Le visa de tourisme et les frais d'obtention
- Les extra et toute dépense personnelle