GuatemalaBelize et Caye Caulker

4 jours
à partir de 1842 EUR(par personne et vols internationaux inclus)
Préparez votre voyage avec
Marguerite
Marguerite LIMA SANTOS
Chef de destination

+ 33 (0) 9 70 46 44 72
Demander un devis sur mesure
Nous avons aimé :
  • L'ambiance détendue des cayes du Belize
  • Les fonds sous-marins

Du repos sur une des plus belles îles de la côte caribéenne du Belize. Les amateurs de plongée sont comblés par la splendide barrière de corail de l'île, et les sites mayas nichés au milieu d'une jungle luxuriante ravissent les plus curieux.

L'île paradisiaque de caye caulker n'est accessible que par bateau sur une mer bleu émeraude. Possibilité de faire de la plongée: la barrière de corail est un véritable joyau. Laissez vous charmer par l'atmosphère caribéenne et les rythmes du reggae. Prenez quelques jours de farniente sur les plages idylliques de l'île.


Mois recommandés pour ce voyage : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Novembre, Décembre
  • Antigua
    Antigua

    Classée Patrimoine culturel de l'humanité en 1979, La Antigua fut la troisième capitale du Guatemala. Fondée en 1543, elle fut détruite à de nombreuses reprises par des catastrophes naturelles. Le dernier tremblement de terre, en 1773, poussa le gouvernement à choisir un autre lieu afin d'implanter le centre politique : c'est la création de Ciudad Guatemala. Malgré cette migration, Antigua reste un centre culturel riche dont les prestigieux édifices coloniaux sont l'une des principales attractions du pays. Les nombreux couvents (Santo Domingo, Santa Catarina) et églises baroques (San Francisco, Iglesia de la Merced) témoignent de l'importance prise par la vie religieuse dans ce pays où les croyances ancestrales font encore partie de la vie quotidienne des Indiens.

  • Chichicastenango
    Chichicastenango

    Situé à 2.150m d’altitude, Chichicastenango possède le marché indien le plus important et le plus coloré du Guatemala. La ville est alors en effervescence, les paysans et marchands indiens venus des villages des environs, parfois d’assez loin, installent leurs stands avant l'aube à la lueur des bougies. A l'intérieur de l'église coloniale de Santo Tomas, où fut découvert le Popol Vuh, livre sacré des indiens mayas, vous apercevrez des rites séculaires païens et catholiques.

  • Totonicapán
    Totonicapán

    Totonicapán est reconnu pour la beauté de ses sites naturels tels que les bains d'eaux thermales, les rochers escarpés de "Momostenango" ou la Réserve Biologique du Volcan Cuxliquel. Cette région a été déclarée Parc National de par sa singularité et figure parmi les zones protégées. Totonicapán provient du nahuatl "Atotonilco", "totonilco" qui signifie littéralement "le lieu de l'eau chaude". Au niveau du folklore, vous serez émerveillés par une multitude de danses typiques dans cette région telles que"la conquista", "el torito","los xacalijotes", etc... La région se distingue aussi par la qualité de son artisanat, notamment les tissus, très recherchés. Vous aurez aussi l'occasion d'admirer d'exubérantes églises baroques.

  • Lac Atitlan
    Lac Atitlan

    Considéré comme l’un des plus beaux paysages du pays, le lac de couleur indigo doit son existence à la présence de blocs recouverts de lave au fond d’une cuvette. Situé à 1.540m d’altitude, le lac est dominé par trois volcans de plus de 3000m d’altitude : Atitlan, Toliman et San Pedro. Il s’en dégage une impression de majesté mais aussi de douceur de vivre. Dans les villages autour du lac, vous découvrirez des petits villages aux ruelles étroites et aux maisons de pisé où les Indiens de différentes ethnies continuent à vivre selon la tradition. Les femmes portent toujours des huipils brodés dont les motifs de fleurs et d'oiseaux évoquent l'iconographie ancienne des Mayas Tzutuhil, Lacandons ou Quichés.

  • Tikal
    Tikal

    Les premières traces de présence humaine dateraient de 700 av. JC. Mais Tikal connut son apogée entre 700 et 900 après JC. Cette ville maya faisait office de grand centre religieux, économique et culturel. Elle fut subitement délaissée et abandonnée. Les raisons de son effondrement demeurent encore assez inconnues. Redécouverte en 1848, elle fait l'objet de nombreuses études et de restaurations depuis 1956. Tikal élève ses immenses pyramides au-dessus de la forêt tropicale dans laquelle vivent des singes hurleurs et nichent perroquets et toucans. L'observation des oiseaux du sommet d'une pyramide, les parfums de la jungle, les bruits de la vie animale sont saisissants.

  • Caye Caulker
    Caye Caulker

    Le Belize de la capitale et le Belize des Cayes sont tellement différents. Les plages de sable blanc et le calme de cette petite île où les automobiles sont absentes, laissant place aux karts de golf, font contraste avec la vie mouvementée de Belize City. Les rues y sont en sable battu et les maisons colorées sur pilotis lui donnent un charme particulier.

  • Chichicastenango et son marché (Chichicastenango)
    Chichicastenango et son marché

    Le jeudi et le dimanche sont les jours les plus importants à Chichicastenango : ce sont les jours de marché. On y vend ce qui a été produit sur les métiers à tisser ou a été confectionné par les mains habiles des Indiens : tissus aux dessins richement colorés, poteries, objets en bois, maroquinerie.

  • Le lac Atitlan en bateau (Lac Atitlan)
    Le lac Atitlan en bateau

    Considéré comme l'un des plus beaux lacs au monde, il est bordé par trois volcans (volcan San Pedro, Tolimán et Atitlán qui culmine à 3.537 m) et d'innombrables montagnes.Le bateau reste le meilleur moyen de profiter du lac et de ses berges avec la possibilité de s'arrêter visiter quelques villages traditionnels cachés sur ses berge.

4 jours
à partir de 1842 EUR
(par personne et vols internationaux inclus)

Prestations Incluses

- l'hébergement en chambre double avec petit-déjeuner compris

Prestations Non Incluses

- les transports aériens
- l'accès en bateau
- les taxes aériennes
- les assurances

Découvrez nos autres voyages disponibles dans cette destination :