GuatemalaTikal et les grands sites Mayas du Guatemala

18 jours
à partir de 2775 €(vols internationaux inclus)
Préparez votre voyage avec
Marguerite
Marguerite LIMA SANTOS
Chef de destination

01 55 31 98 84
Demander un devis sur mesure
Nous avons aimé :
  • Le côté grisant des trajets en bateau
  • Les randonnées en forêt à la découverte des sites
  • L'ambiance "zen" du lac Atitlan
  • La rencontre avec les coopératives

Un circuit découverte de Tikal et des grands sites Mayas du Guatemala parfait pour les marcheurs qui souhaitent découvrir toutes les richesses du Guatemala,  à travers des petites randonnées et des trajets en bateau. Ce circuit s'effectue à bord d'une voiture privative avec chauffeur, et il est possible d'être accompagné par un guide francophone.

Ce programme est une suggestion d'itinéraire à adapter à votre propre projet de voyage. Demandez conseil à l'un de nos spécialistes du Guatemala.

Premiers sites Mayas


Depuis Guatemala City, vous partez visiter les magnifiques sites archéologiques mayas de Copan au Honduras et Quirigua qui abrite les plus hauts monolithes du monde Maya.

Naviguez sur le Rio Dulce



De Puerto Barrios, vous rejoignez en barque la ville de Livingston, fief des Garifunas (descendants d'esclaves) installé au bord de la mer des Caraïbes. Embarquez pour une croisière sur le fleuve Rio Dulce et découvrez un canyon, des sources d'eau sulfureuses, l'île aux oiseaux ainsi que le castillo San Felipe.

Nuit dans la jungle et site de Yaxha



Profitez du coucher du soleil sur le haut d'une pyramide, spectacle inoubliable. Vous passez la nuit dans une lodge au milieu de la jungle avant de visiter le site de Yaxha, un site archéologique peu connu et encore très préservé.

Tikal, Ceibal et Aguateca



Laissez vous éblouir par la majesté de la cité maya de Tikal encerclée par la jungle luxuriante du Peten et ses singes hurleurs.

La découverte se poursuit avec la visite du site Maya de Ceibal immergé en plein coeur de la forêt et uniquement accessible en pirogue. Y accéder est une aventure en soi.

Direction Aguateca. Situé sur les rives du lac Petexbatun, ces ruines mayas sont perchées sur une colline, protégées par des falaises qui font face au lac.



Après une baignade rafraîchissante dans les piscines naturelles aux eaux cristallines des grottes de Semuc champey, vous vous rendez à Chichicastenango pour découvrir son immense marché haut en couleur.

Le Lac Atitlan et ses villages



L'émerveillement se poursuit à la vue des magnifiques panoramas qu'offre la région du lac Atitlàn dont vous découvrez les villages lors d'une balade en bateau.

Flânez dans les ruelles colorées d'Antigua



Vous terminez ce voyage au pays des mille couleurs en visitant Antigua. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, nichée entre 3 volcans, c'est une des plus vieilles et des plus belles villes d'Amérique du Sud. Cette ancienne capitale recèle des trésors d'architecture coloniale de style baroque et Renaissance.


Mois recommandés pour ce voyage : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Novembre, Décembre
  • Rio Dulce
    Rio Dulce

    Le Rio Dulce est un fleuve tropical long de 50 km, composé d'eau douce et salée ce qui lui confère une biodiversité exceptionnelle. De jeunes enfants vendent les prises de leurs pêches : crabes et des poissons forts délicieux. Les habitants s'alimentent principalement de poissons et de fruits tropicaux. Leurs huttes sur pilotis sont fabriquées en bambous et toits de chaumes. Le fleuve traverse la réserve de Chocon Machacas : une forêt de palétuviers où l'on y retrouve une multitude de poissons qui viennent pondre. Le fleuve abrite également des huîtres, des crabes ainsi qu'une vaste gamme d'oiseaux migrateurs comme de grands pélicans, aigrettes blanches et grises, perroquets Aras, aigles, tortues, iguanes, et rarement des Lamantins. En saison sèche le niveau du fleuve baisse ce qui permet aux habitants de recueillir le sel des marais asséchés. Le crocodile Moreletti habite le Rio Dulce.

  • Lac Atitlan
    Lac Atitlan

    Considéré comme l’un des plus beaux paysages du pays, le lac de couleur indigo doit son existence à la présence de blocs recouverts de lave au fond d’une cuvette. Situé à 1.540m d’altitude, le lac est dominé par trois volcans de plus de 3000m d’altitude : Atitlan, Toliman et San Pedro. Il s’en dégage une impression de majesté mais aussi de douceur de vivre. Dans les villages autour du lac, vous découvrirez des petits villages aux ruelles étroites et aux maisons de pisé où les Indiens de différentes ethnies continuent à vivre selon la tradition. Les femmes portent toujours des huipils brodés dont les motifs de fleurs et d'oiseaux évoquent l'iconographie ancienne des Mayas Tzutuhil, Lacandons ou Quichés.

  • Copan
    Copan

    C’est l’un des sites les plus étonnants d’Amérique Centrale, surnommé "l’Alexandrie du monde Maya". Copán est le site où vous verrez le plus grand nombre de stèles et monuments sculptés, avec de somptueuses inscriptions hiéroglyphiques, qui en font l’un des centres d’art les plus féconds et raffinés du monde Maya. Le site archéologique de Copán est situé en pleine jungle, dans la petite vallée d'un sous-affluent du fleuve Motagua, la rivière Copán, à une altitude de 600 mètres et à seulement 12km de la frontière guatémaltèque.

  • Quirigua
    Quirigua

    Ce site archéologique est situé dans la vallée du Rio Motagua offrant une végétation luxuriante. Il vous surprendra par la finesse de ses stèles ouvragées, parmi lesquelles certaines atteignent plus de 10 mètres de hauteur. Les textes hiéroglyphiques n’ont pas encore livré leurs secrets. L’histoire de la civilisation maya reste donc en partie méconnue. La flore tropicale ajoutera à votre visite un charme incomparable.

  • Livingston
    Livingston

    Le village de Livingston se trouve sur la côte caraïbe et l'on ne peut y venir qu'en bateau. On se croirait plus en Afrique qu'au Guatemala car les habitants de Livingston sont les descendants d'esclaves noirs en fuite qui s’y sont établi.

  • Yaxha
    Yaxha

    Yaxha (eau verte en maya), située sur les rives du lac Yaxha à une trentaine de kilomètres au sud-est de Tikal, est un site qui laisse apparaître l'un des plus grands tissus urbain de l'époque Maya. Il compte plus de 500 structures, dont 40 stèles, treize autels, neufs temples-pyramides, deux terrains de jeux de balle et des Sacbeob (chemins pavés construits par les mayas) qui relient les trois acropoles : centre, nord (appelé aussi Maler) et est.

  • Tikal
    Tikal

    Les premières traces de présence humaine dateraient de 700 av. JC. Mais Tikal connut son apogée entre 700 et 900 après JC. Cette ville maya faisait office de grand centre religieux, économique et culturel. Elle fut subitement délaissée et abandonnée. Les raisons de son effondrement demeurent encore assez inconnues. Redécouverte en 1848, elle fait l'objet de nombreuses études et de restaurations depuis 1956. Tikal élève ses immenses pyramides au-dessus de la forêt tropicale dans laquelle vivent des singes hurleurs et nichent perroquets et toucans. L'observation des oiseaux du sommet d'une pyramide, les parfums de la jungle, les bruits de la vie animale sont saisissants.

  • El Ceibal
    El Ceibal

    El Ceibal fut l’un des centres cérémoniels les plus importants du Petén durant le 9e. S., avant d’être subitement déserté vers l’an 900, comme tant d’autres cités mayas. Le nom Ceibal vient du nom de l’arbre Ceiba (arbre géant aux racines en forme d’énormes ailettes), que l’on compte en nombre dans la jungle, et qui envahit entièrement le site archéologique. Les monuments de ce site se distinguent par la finesse de leurs bas-reliefs, dont certains mettent en scène des personnages aux traits non mayas, influencés par les Putunes, peuple venu du Mexique aux environs de 820 ap JC.

  • Aguateca
    Aguateca

    Cette ancienne Cité-Etat a été construite sur un remarquable emplacement au sommet d’une muraille de 60 m de haut dans une nature verdoyante extraordinaire. Des archéologues restaurent le site depuis quelques années. Aguateca conserve encore le charme des sites inviolés, partiellement dégagés de l'épaisse couverture forestière du Péten. Les ruines sont perchées sur une colline, protégée par des falaises qui font face au lac et, par un ravin. Elles se repartissent en deux groupes principaux, en cours de restauration : le Grupo del Palacio où vivait le souverain, et la Plaza Mayor (place principale). Accessible seulement par bateau, la ville apparaît comme un des sites archéologiques majeurs de la péninsule.

  • Chichicastenango
    Chichicastenango

    Situé à 2.150m d’altitude, Chichicastenango possède le marché indien le plus important et le plus coloré du Guatemala. La ville est alors en effervescence, les paysans et marchands indiens venus des villages des environs, parfois d’assez loin, installent leurs stands avant l'aube à la lueur des bougies. A l'intérieur de l'église coloniale de Santo Tomas, où fut découvert le Popol Vuh, livre sacré des indiens mayas, vous apercevrez des rites séculaires païens et catholiques.

  • Semuc Champey
    Semuc Champey

    Semuc Champey est situé à 11km au sud de Lanquín, dans une vallée aux versants abrupts, au milieu d'une forêt tropicale. Ce site comprend un pont naturel de 300 mètres de longueur, permettant de traverser la rivière Cahabon et ses eaux cristallines, avec des profondeurs allant de 1 à 4 mètres. A la fin du pont s'écoule une série de cascades de 35 mètres de hauteur accompagnées de piscines naturelles : superbes !

  • Chichicastenango et son marché (Chichicastenango)
    Chichicastenango et son marché

    Le jeudi et le dimanche sont les jours les plus importants à Chichicastenango : ce sont les jours de marché. On y vend ce qui a été produit sur les métiers à tisser ou a été confectionné par les mains habiles des Indiens : tissus aux dessins richement colorés, poteries, objets en bois, maroquinerie.

  • Découverte des villages indiens (Panajachel)
    Découverte des villages indiens

    Journée de découverte en bateau vers les villages indiens de San Antonio Palopo, Santiago et San Cruz. Explication d'un savoir-être, savoir-faire et savoir-vivre différent.

  • Exploration des ruines de Tikal (Tikal)
    Exploration des ruines de Tikal

    Chef-d'oeuvre le plus fantastique de la civilisation et de l'architecture maya, la plus grandiose cité du Mundo Maya. Les archéologues ont répertorié environ 3.000 structures sur une superficie de 16 km2. Promenade-visite sur des sentiers, dans une nature protégée et luxuriante, en découvrant des temples somptueux et des pyramides impressionnantes enfouies dans la jungle, habitations et palais, autels, terrains de jeux. Depuis le sommet du temple du serpent à deux têtes, à plus de 55 m de hauteur, l'horizon s'ouvrira à vos yeux.

  • Le chateau de San Felipe (Rio Dulce)
    Le chateau de San Felipe

    Ce beau château de San Felipe est classé monument historique national. Il servait en qualité de forteresse défensive, en vue de contenir les incursions des pirates anglais tout au long du XVIIIème siècle.

  • Le lac Atitlan en bateau (Lac Atitlan)
    Le lac Atitlan en bateau

    Considéré comme l'un des plus beaux lacs au monde, il est bordé par trois volcans (volcan San Pedro, Tolimán et Atitlán qui culmine à 3.537 m) et d'innombrables montagnes.Le bateau reste le meilleur moyen de profiter du lac et de ses berges avec la possibilité de s'arrêter visiter quelques villages traditionnels cachés sur ses berge.

  • Le site Maya de Ceibal (El Ceibal)
    Le site Maya de Ceibal

    Après avoir serpenté au milieu de la jungle en bateau au milieu d'une végétation tropicale, le site de El Ceibal s'offre à vous. Les stèles, dispersées au milieu de la jungle, vous permettront d'imaginer l'ambiance hostile dans laquelle vivait les mayas. Un endroit fantastique seulement dérangé par les cris des singes hurleurs.

  • Tour de bateau sur le Rio Dulce (Rio Dulce)
    Tour de bateau sur le Rio Dulce

    Navigation dans l’impressionnant canyon du Rio Dulce aux parois abruptes et verdoyantes en direction. Découverte de petits coins privilégiés et de charme dans cette nature paradisiaque.

  • Vers le site de Yaxha (Yaxha)
    Vers le site de Yaxha

    Un lac entouré de fôret tropicale de la biosphère Maya qui abrite de nombreuses espèces animales dont certaines en voie de disparition : Un site archéologique d'une valeur exceptionnelle, du haut d'une pyramide, vous aurez une magnifique vue sur la forêt topicale et sur la lagune Topoxte.

  • Visite du site de Copan (Copan)
    Visite du site de Copan

    C'est l'un des sites majeurs de la civilisation maya. Les ruines imposantes de son acropole et de ses places monumentales témoignent des trois grandes étapes de son développement, avant son abandon au début du Xe siècle.

18 jours
à partir de 2775 €
(vols internationaux inclus)

Prestations Incluses

- les vols internationaux taxes incluses.

- le logement en chambre double avec petit-déjeuner inclus

- le déjeuner à Poptun et Comalapa

- les entrées aux sites et musées visités

- taxes de frontière Guatemala-Honduras

- les promenades en Lancha (barques à moteur) sur le lac Atitlan, sur le Rio Dulce, sur Yaxha et sur le Rio La Pasion pour accéder à Ceibal et Aguateca

- le transport terrestre en véhicule privé avec air conditionné conduit par un chauffeur prudent et formé au tourisme

Prestations Non Incluses

- les taxes aériennes
- les assurances

Les avis présentés sur ce site sont uniquement des avis de voyageurs de La Route des Voyages. Ils sont collectés grâce aux questionnaires que nos voyageurs renseignent à leur retour de voyage. La méthode de calcul pour la note moyenne de la destination est basée sur les réponses à la question suivante : 'Avez-vous réalisé le voyage attendu ?', la note pouvant aller de 1 à 5.

  • Eric D.
    Voyage Guatemala, mars 2015

    Excellent.Chauffeur remarquable. Guides affables et compétents. Hôtels inégaux.

  • Christophe B.
    Voyage Guatemala, juillet 2015

    Bonne interactivité sur l'élaboration de l'itinéraire dans le respect des contraintes.

  • Antoine M.
    Voyage Guatemala, avril 2016

    très belle destination - gros dépaysement qui correspondait bien à nos attentes.

  • Nathalie G.
    Voyage Guatemala, juin 2016

    des gens très agréables - un très joli pays

Les avis de nos voyageurs
Moyenne destination7.6/10