Afrique du SudVoyage au Namaqualand et au Kgalagadi

18 jours
à partir de 3770 EUR(par personne et vols internationaux inclus)
Préparez votre voyage avec
Stéphanie
Stéphanie TAUPIN
Chef de destination

04 50 45 64 39
Demander un devis sur mesure
Hors sentiers battus :
  • Des espaces sauvages et peu peuplés
  • Une invitation à la randonnée et à la contemplation
  • Des pistes réservées aux 4x4 dans le Kalahari
  • Le désert fleuri du Namaqualand

 

Note : 8.8/10

Voici un itinéraire hors sentiers battus en Afrique du Sud au plus profond du pays, destiné aux assoiffés d'espaces sauvages ! C'est un voyage au nord du Cap, au pays des extrêmes, qui réunit entre autre la découverte du Namaqualand, une partie du désert du Kalahari avec le parc transfrontalier du Kgalagadi. A vous les grands espaces, les déserts, les animaux et la liberté ! Cet itinéraire s'effectue en voiture de location 4x4. 

Il ne s'agit ici que d'une suggestion d'itinéraire. Prenez de l'inspiration et construisez votre propre voyage sur mesure au Namaqualand avec l'un de nos spécialistes de la destination. Ils sont tous partis en repérage en juin 2012 et janvier 2014 et sont revenus avec une foule de bons conseils !  


Tout commence au Cap... 

Oxygénez-vous sur l'éperon rocheux du Cap de Bonne Espérance. Battu par les vents, il a longtemps été considéré comme le point le plus austral d'Afrique du Sud. Non loin de là, découvrez une importante colonie de manchots... Au coeur du magnifique parc de West Coast, installez-vous dans un cottage perdu dans la brume au petit matin, avec pour seuls voisins les tisserins accrochés à leurs nids. 


Randonnée dans le Cederberg 

A vos chaussures ! Votre voyage aventure se poursuit par une randonnée dans les montagnes du Cederberg, rugueuses et sauvages, surplombant les orangeraies des vallées. Vous accédez à des panoramas somptueux sur les paysages en contrebas et découvrez à pied cette immense réserve naturelle protégée. Vous séjournez dans un petit coin de paradis sauvage dans les montagnes du Cederberg.  


Les fleurs du Namaqualand 

Semi-aride, le Namaqualand, où fleurissent les succulentes, se couvre après la pluie quelques jours dans l'année de tapis de fleurs sauvages (entre le mois d'août et le mois de septembre). Surnommé le désert fleuri, le Namaqualand abrite plus de 3000 espèces différentes de fleurs et offre un spectacle pour le moins étonnant dans un paysage aussi sec !  


Les chutes d'Augrabies 

Vous continuez votre voyage en Afrique du Sud par la découverte des impétueuses Augrabies Falls, où les flots du fleuve Orange explosent. D'agréables sentiers permettent de pénétrer le parc et d'accéder à des points de vue panoramiques.  


La faune du parc transfrontalier du Kgalagadi 

Le désert du Kalahari s'étend à cheval sur la Namibie, le Botswana et l'Afrique du Sud. Ici protégés par le parc transfrontalier du Kgalagadi, ses dunes rouges et ses horizons infinis sont le sanctuaire animalier de gemsboks, springboks, lions à la crinière noire et petits suricates...  


Votre voyage en Afrique du Sud s'arrête ici. Plutôt que de repartir directement pour la France, pourquoi ne pas partir à la rencontre d'une association pour clôturer ce séjour sur une note d'authenticité ?  


"Gros coup de coeur pour les paysages fleuris du Namaqualand lors de notre voyage de repérage en juin 2012 !" Stéphanie, spécialiste Afrique du Sud à l'agence d'Annecy


Mois recommandés pour ce voyage : Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Octobre, Novembre, Décembre
  • Boulders Beach
    Boulders Beach

    La plage de Boulders Beach est l'une des plages les plus agréables de Simon's Town pour observer les manchots du Cap. La plage est spécialement aménagée avec des points d'observation situés au-dessus de la colonie, dans un environnement naturel protégé. La colonie regroupe plus de 3000 manchots Jackass (African penguins)... La colonie de pingouins de Boulders Beach est unique par le fait qu'elle a été initiée par les pingouins eux mêmes, qui ont volontairement décidé d'occuper cette zone résidentielle et l'espace public de baignade!

  • Parc national de West Coast
    Parc national de West Coast

    Bordant la Baie de Saldanha, le lagon turquoise de Langebaan ferme le parc national de West Coast. Des milliers d'oiseaux nichent et s'abritent sur les îlots et les plages de sable blond. L'observation est aisée de bon matin, entre brume et embruns. Au printemps austral, les grandes étendues du veld se couvrent de fleurs multicolores, et les antilopes abondent dans la Réserve de Postberg.

  • Réserve de Cederberg
    Réserve de Cederberg

    Cette réserve naturelle, avec ses montagnes et ses lacs, est une destination privilégiée pour les amoureux de nature et de grands espaces. L'impressionnant pic du Sneeuberg, le plus haut du Cedarberg, et les formations rocheuses de Wolfberg Cracks sont les hauts lieux de la réserve naturelle. Sneeuberg offre les plus belles vues qui soient aux randonneurs; c'est aussi là que peut s'observer la protée des neiges, fleur sud africaine par excellence. Egalement dans la réserve, les grottes de Stadsaal et leurs peintures rupestres, témoignant de la présente passée du peuple San.

  • Parc National du Namaqualand
    Parc National du Namaqualand

    Les plaines semi-désertiques du Namaqualand, sèches et poussiéreuses, hostiles et pourtant si sensibles, couvertes de bush et buissons rustiques, sont le refuge des plantes succulentes. Un esprit de pionniers continue de flotter dans l'air, la faute peut-être aux quelques moulins à eau, rappelant qu'ici la vie est fragile... Puis tout à coup au printemps austral, entre juillet et septembre, explose un tapis de fleurs sauvages multicolores. Parce qu'il est toujours difficile de prévoir avec précision quand aura lieu l'éclosion, le spectacle n'en est que plus magique... Le parc national Namaqua protège cet espace fragile. Le nouveau Parc National du Namaqua près de Kamieskroon protège la flore du Namaqualand qui comprend plus de 3000 espèces de plantes différentes, ainsi que des animaux rares tels que le fennec. L Namaqualand est célèbre pour ses magnifiques fleurs sauvages. A la frontière Sud de la région, se trouve la petite ville de Garies; la zone aride de Pofadder forme la limite Est de la région, et au nord, la rivière d'Orange forme la frontière entre l'Afrique du Sud et la Namibie. A l'Ouest le Namaqualand s'étend jusqu'aux côtes déchiquetées de l'Océan Atlantique. Les indigènes du Namaqualand sont les Bushmen (San). Ils étaient un peuple nomade vivant de la chasse et de la cueillette. Puis les Namas (Hottentots), des bergers et gardiens de troupeaux nomades sont arrivés. Ces premiers habitants du Namaqualand suivaient le rythme des saisons. La promesse de pluie suivant une longue sécheresse était source de réjouissance tant pour ces indigènes que pour les explorateurs blancs qui ont traversé la Rivière Olifants à Clanwillian pour la première fois dans les années 1680 à la recherche de cuivre, et ceux qui se sont dirigé vers le nord dans le Namaqualand avec leur bétail, mouton et chèvre et ont participé à la ruée vers les diamants et le cuivre.

  • Parc National d'Augrabies Falls
    Parc National d'Augrabies Falls

    Les chutes d'Augrabies se trouvent sur le fleuve Orange, et font environ 60m de haut, 240m de profondeur, et 18 km de long... Elles ont enregistré 7800m3 d'eau par seconde pendant les inondations en 1988. A titre comparatif, le débit des chutes du Niagara est de 2400m3 par seconde. Le peuple Khoi les nomment "Aukoerebis", le lieu du grand bruit. Cette région rocheuse regorge de formations aux noms insolites et évocateurs, et les silhouettes de ses arbres se détachent de loin sur l'horizon. Le parc s'étend sur 28000 hectares.

  • Parc National du Kgalagadi
    Parc National du Kgalagadi

    Ce parc a vu le jour en 1931, de l'union du Kalahari Gemsbok National Park sud-africain et du Gemsbok National Park botswanais. Voici un vaste territoire de plus de 3 millions et demi d'hectares, sanctuaire animalier des springboks, oryx, lions à crinière noire, hyènes, léopards, reptiles, suricates. Des dunes de sable rouge, une végétation raréfiée et les lits asséchés des rivières Nossob et Auob sont le terrain de chasse des prédateurs à l'affut des cervidés. Les ornithologues peuvent aussi y observer quantité d'oiseaux, dont certains construisent d'imposant nids communaux, et des oiseaux de proie ("Pygmy Falcon", le plus petit d'Afrique). Ici le 4x4 est quasi impératif.

  • Hébergement tout à côté des manchots (Simon's Town)
    Simon's Town

    Cet hôtel-lodge simple est niché au creux d’une baie, à quelques pas seulement de la plage et des manchots. Les matériaux naturels ont été privilégiés pour un décor reposant. Ce n'est pas cette fois un guest house familial mais un petit hôtel, aussi l'accueil est forcément moins personnel, ne vous en formalisez pas. Vos voisins les manchots viendront peut-être converser jusque sous vos fenêtres, ne vous en étonnez pas, c'est le but de l'endroit!

  • Cottage privé face au lagon (Parc national de West Coast)
    Parc national de West Coast

    Ce cottage se situe à l'intérieur même du parc de West Coast, à proximité directe à pied du lagon. Parfaitement équipé pour séjourner et cuisiner (draps, couverts), il compte 3 chambres ( 2 doubles et une quadruple pour enfants) avec chacune leur salle de bain, une pièce à vivre et une cuisine. Un barbecue est à disposition, mais pensez à apportez votre charbon. Electricité solaire, absence de prise pour les appareils; réfrigérateur et four fonctionnant au gaz. Eau potable, à utiliser avec parcimonie. Horaires d'ouverture du parc: 01 Avr - 31 août: 07h00 - 18h00 01 Sept - 31 Mars: 07h00 - 19h00

  • Chalets intimiste dans le Namaqualand (Parc National du Namaqualand)
    Parc National du Namaqualand

    Ce petit camp ne compte que 4 chalets, chacun avec 2 lits individuels et un canapé-lit d'appoint dans le salon ouvert sur la cuisine. Ventilateur, Veranda fermée pour dîner, cheminée et barbecue extérieur évidemment... On est en Afrique du Sud!

  • Camp dans le parc d'Augrabies (Parc National d'Augrabies Falls)
    Parc National d'Augrabies Falls

    En bungalow, en cottage ou en campant, ce camp est l'étape idéale pour découvrir le parc national. Vous avez un VTT? Ils sont autorisés sur les pistes. Des points d'eau sont à proximité à pied du restaurant. Piscine, aire de pique-nique, station essence sont à votre disposition pour votre confort.

  • Nossob Camp (Parc National du Kgalagadi)
    Parc National du Kgalagadi

    Situé le long de la rivière asséchée Nossob, ce camp est entouré de savane et est réputé pour l'observation des prédateurs qu'il permet. Réception, piscine, boutique et point carburant. Un générateur fournit de l'électricité 18h / jour. Ici pas de téléphone.

  • (Parc National du Kgalagadi)
    Parc National du Kgalagadi

    Perdu au milieu des dunes, face à un point d'eau, ce camp de l'extrême nord-ouest du parc n'est pas grillagé. Un ranger assure la sécurité en permanence. A 2h30 de route de Nossob, c'est un havre de paix. Ses quelques chalets, faits de sacs de sable et grosse toile, sont équipés d'une salle d'eau, chambre, ventilateur, cuisine extérieure et bien sur barbecue. L'eau chaude est assurée grace au gaz.

  • Camp intimiste au coeur du Kalahari (Parc National du Kgalagadi)
    Parc National du Kgalagadi

    A 50km de l'entrée sud (où l'on prend sa clef!), ce camp offre une vue sans fin sur le sable rouge du Kalahari depuis le haut de sa dune. Ce camp n'a pas de grillage! Un ranger veille à la sécurité en permanence. Ici il faut apporter son eau potable, son charbon de bois. Il n'y a ni station essence ni petite boutique. Pour que cette étape reste un site d'exception, au calme incomparable, un maximum de 8 personnes y sont hébergées à la fois, et les enfants de moins de 12 ans n'y sont pas admis par sécurité.

  • Camp sauvage au nord du parc (Parc National du Kgalagadi)
    Parc National du Kgalagadi

    Situé tout au nord du parc, ce camp offre de superbes vues sur les dunes et la savane asséchée de la région. Ce camp n'a pas de grillage! Un ranger veille à la sécurité en permanence. Les clefs se récupèrent à Nossob (2h45 de route)... Ici il faut apporter son eau potable, son charbon de bois. il n'y a ni station essence ni petite boutique. les plus proches sont à Nossob. Pour que cette étape reste un site d'exception, au calme incomparable, un maximum de 8 personnes y sont hébergées à la fois, et les enfants de moins de 12 ans n'y sont pas admis par sécurité. Les bungalows disposent chacun de 2 lits individuels, salle d'eau avec douche et wc, cuisine équipée avec réfrigérateur-congélateur à gaz, lumière par électricité solaire, gaz pour l'eau chaude et barbecue sur une terrasse.

18 jours
à partir de 3770 EUR
(par personne et vols internationaux inclus)

Prestations Incluses

- les vols internationaux TTC
- le vol intérieur entre Upington et Johannesburg
- les hébergements mentionnés en base double
- 4 petit-déjeuners
- la location pendant 17 jours d'un véhicule de type 4x4 Nissan X-trail, climatisé, avec kilométrage illimité, taxes locales et gouvernementales, rachat partiel de franchise en cas de vol du véhicule (TPC), rachat partiel de franchise en cas d'accident non responsable causé au véhicule (CDW), assurance personnes transportées (PAI), taxe touristique, pneus-bas de caisse-pare-brise couverts par l'assurance
- un carnet de voyage détaillé

Prestations Non Incluses

- pour le véhicule: les frais d'abandon payables sur place, les options conducteur additionnel ou jeune conducteur (moins de 25 ans), le carburant, la taxe de prise en charge du véhicule
- les repas laissés libres
- les taxes d'entrée dans les parcs et réserves

Les avis présentés sur ce site sont uniquement des avis de voyageurs de La Route des Voyages. Ils sont collectés grâce aux questionnaires que nos voyageurs renseignent à leur retour de voyage. La méthode de calcul pour la note moyenne de la destination est basée sur les réponses à la question suivante : 'Avez-vous réalisé le voyage attendu ?', la note pouvant aller de 1 à 5.

  • La Route des Voyages : Voyage au Namaqualand et au Kgalagadi

    Voyage Afrique du Sud,

    Très bon et différent de nos destinations précédentes. Un bon voire très bon accueil tout le long du périple Paysages moins marquants que dans d'autres pays visités, mais une faune et une flore superbe qui mérite qu'on y revienne (Kruger ou autres parcs de l'est?). La qualité des infrastructures de tourisme (lodges, parcs, réseau routier) est même meilleure qu'en Australie...et la gastronomie locale est bonne et très abordable. British Airways. En dehors du vol retour qui a décollé en retard (retard rattrapé pendant le vol) à cause de l'équipage, coincé dans un embouteillage entre leur hôtel (probablement au centre de Jo'Burg) et l'aéroport), la ponctualité des autres vols et les service à bord de tous a été nickel. Même le transit à Heathrow (dont BA n'est pas responsable) s'est bien passé, c'est dire. Seul bémol, le système de préenregistrement sur internet de la compagnie, il a fallu rentre trois fois les informations des passeports avant d'avoir la confirmation d'enregistrement puis l'impression des boarding passes). South African Airways ; OK pour ce vol d'une heure et demie entre Upington et Jo'Burg. Pour les parcs : les falaises de Tsitsikama et de la péninsule du Cap (plus Lion's head au Cap même), les zèbres au soleil couchant à West Coast (on a d'ailleurs failli passer la nuit dans le parc...), les grottes San au Cederberg, les girafes matinales d'Augrabies, la lionne et ses petits au Kalahari.

Les avis de nos voyageurs
Moyenne destination8.8/10

Découvrez nos autres voyages disponibles dans cette destination :