Le Little Karoo

Découvrez "Le Little Karoo"Découvrez la région avec notre agence locale

L'écosystème semi-aride du Little Karoo, avec les protea et autres succulentes.

Le Karoo, signifiant « pays de la soif » est un semi-désert situé en Afrique du Sud, divisé en deux sous régions, le Grand Karoo au nord et le petit Karoo au sud, séparée l'une de l'autre par les montagnes du Swartberg. Ses principales villes et centres agricoles sont Oudtshoorn, Calitzdorp, Ladismith, De Rust et Barrydale.

Le petit Karoo est une zone située dans la vallée cernée par les montagnes du Swartberg (au nord), du Langeberg (au sud-ouest) et de l'Outeniqua (au sud-est).

Le petit Karoo est aussi très connu pour ses élevages d'autruches sur de grandes extensions ainsi que par ses protea, plantes de couleurs flamboyantes, emblématique de l'Afrique du Sud. Elles ont su s'adapter à un climat rude, poussent à foison en formant une barrière de protection contre les vents dominant et contre l'érosion.

Selon une légende grecque, protea tire son nom de Proteus, le fils de Poséidon, grand Dieu de la mer. Proteus jeune et rebelle, ne décidant pas respecter ses obligations de fils de Dieu, changeait constamment son apparence. La fleur protea a ainsi été nommée, car elle comprend plus de 86 espèces et se manifeste sous plusieurs formes et couleurs.

L'écosystème semi-aride du Little Karoo, avec les protea et autres succulentes.
L'histoire de colonisation de la région par des pionniers venus d'Hollande.

L'histoire de colonisation de la région par des pionniers venus d'Hollande.

En 1652, la Compagnie Hollandaise des Indes VOC établit au Cap de Bonne-Espérance une base de réapprovisionnement pour ses navires, située à mi-chemin entre la Hollande et les comptoirs néerlandais de Java. C'est le hollandais Jan Van Riebeeck, gouverneur du Cap qui permit, avec la Compagnie Hollandaise des Indes, le développement agricole du territoire, en favorisant l'immigration de colons européens, majoritairement des hollandais, mais aussi des allemands et des français. Les terres de la région furent cultivées avec succès par les agriculteurs néerlandais, appelés « Boers » signifiant paysan en néerlandais. Cette population se considère rapidement comme un peuple de l'Afrique à part entière revendiquant l'appellation « d'Afrikaners ». La croissance de la main d'oeuvre agricole incite la compagnie des Indes orientales à importer des esclaves depuis l'Angola, le Mozambique ou Madagascar.

Van Riebeeck est une personnalité historique et culturelle importante en Afrique du Sud ; la population afrikaner le considère comme le père de leur nation.

Les autruches comme base de l'économie (plumes, oeufs, cuir, viande)

Oudtshoorn est la principale ville du Little Karoo, autrefois connue dans le monde entier comme la capitale de l'autruche. A la fin des années 1800, les plumes d'autruches étaient très cotées par la royauté, les empereurs, les maharadjahs et la haute société qui essayaient d'obtenir les plus belles plumes du monde. Celles-ci étaient utilisées par les grands couturiers pour élaborer de magnifiques robes, chapeaux et manteaux. A l'intérieur et aux alentours d'Oudtshoorn vous pouvez visiter des « palais de plumes » ou vous trouverez de superbes exemplaires de vêtements.

Les premiers fermiers s'installèrent dans la région au début du XIXe siècle. L'autruche devint alors une véritable industrie apportant richesse et prospérité à la ville qui connut son apogée en 1913.

 Aujourd'hui, les autruches sont élevées pour leur viande à faible teneur en cholestérol, à la fois délicieuse et saine, et la peau d'autruche est toujours appréciée pour ses articles de mode. Les champs du Little Karoo sont peuplés de centaines d'autruches, et reste encore un pilier économique de la région.

L'Afrique du Sud est pour moi le pays de tous les contrastes : des paysages sauvages avec les plages battues par le vent du Cap, la savane jaunie du Kruger, les montagnes du Drakensberg, l'aridité du Namaqualand...

Une faune qui va du lion au manchot !!! Avec ses climats variés, le territoire abrite toute la faune de la savane, quantité d'oiseaux, une faune marine riche notamment les baleines sur sa côte sud...

Une mosaïque de peuples et une culture d'autant plus variée, avec les seigneurs Zoulous, le peuple Xhosa, les descendants des colons hollandais et leurs chariots... Mandela a su dépasser l'Apartheid pour pousser vers le haut cette "nation arc en ciel" et faire reconnaître la richesse de sa culture. Johnny Clegg, le "zoulou blanc" en est sans doute le meilleur symbole.

On a donc une sensation de plusieurs voyages en un seul et l'impression d'être partis plus longtemps. Des images plein la tête à chaque retour, j'ai toujours du mal à résumer en quelques lignes toute la beauté de ce pays.

L'anecdote du chef de destination

À ne pas manquersur Pinterest