La faune de Namibie au parc d'Etosha

NamibieLe secteur Ouest récemment ouvert

Le secteur Ouest récemment ouvert

Découvrez "Le secteur Ouest récemment ouvert "Découvrez la région avec notre agence locale

Explication de l'ouverture récente de la partie Ouest du parc jusque-là fermée

Le côté ouest restreint du parc à un nombre limité de visiteurs. La faune s'est développée sans perturbation humaine et des espèces rares telles que le rhinocéros noir et l'impala à face noire se sont établies dans la région. Elle est riche en points d'eau qui attirent les éléphants, les rhinocéros, les léopards, les lions, les springboks, les gemsboks et les bubales rouges. L'accès à l'ouest d'Etosha se fait via Galton Gate. Cette région a un paysage plus vallonné, ce qui rend la faune très différente. La poussière blanche et d'argile qui constitue le pan d'Etosha céde la place à un sol brun rougeâtre, ce qui peut vous amener à croire que vous êtes entrés dans un tout nouveau parc.

En plus d'une expérience de brousse plus sauvage, l'ouest offre un accès inégalé sur des point d'eau artificiels devenus particulièrement appréciés par les éléphants.

Explication de l'ouverture récente de la partie Ouest du parc jusque-là fermée
Le comportement des animaux dans cette partie du parc, plus craintifs car encore peu habitués aux véhicules, et le plaisir de les découvrir presque seuls

Le comportement des animaux dans cette partie du parc, plus craintifs car encore peu habitués aux véhicules, et le plaisir de les découvrir presque seuls

Pour beaucoup d'animaux, les humains sont perçus comme des prédateurs. Ainsi, un animal ne prend pas la fuite quand surgit un autre animal sauvage car il sait que ce n'est pas un prédateur. Vivant dans un lieu unique et vierge de tout bruit, ils sont surpris par le moindre bruit et par toute odeur différente de celle de l'environnement naturel. Cependant, chaque espèce a une distance de fuite propre. Malgré tout, la seule façon de voir les animaux et de s'en rapprocher est en voiture au plus près des points d'eau. Dans les camps, des éclairages ont été aménagés près de ces points d'eau afin de les voir la nuit avec en toute sécurité. Soyez donc discrets et silencieux.

Les consignes de sécurité pour observer des animaux dans Etosha

Partageant l'espace de vie d'animaux sauvages, il y a des règles très strictes à suivre. Il est complètement interdit de dormir hors des camps internes au parc ou des lodges limitrophes. Effectivement ces lieux sont des enceintes protégées, pour la sécurité des voyageurs. Par conséquent il y a des horaires très stricts à respecter.

Durant la journée, il est impossible de sortir de sa voiture, il y a des points stratégiques en cas d'arrêt impératif. Il faudra également respecter les vitesses et les panneaux de signalisation dans le parc.

Il est interdit de prélever des animaux sauvages ou des plantes du parc.

Il est défendu de venir avec des animaux, des armes, de se balader en moto, de jeter des déchets et d'alimenter les animaux sauvages. Le silence est nécessaire autour des points d'eau, avant de partir assurez-vous que les points d'eau soient ouverts.

La Namibie est pour moi le pays d'Afrique Australe le plus sauvage, hors sentiers battus.

En dehors de la route principale qui sert de colonne vertébrale au pays, on se retrouve toute de suite sur des pistes de cailloux, certaines damées..., parmi un paysage aride toujours différents.

Les étendues rouges parsemées du bush ras et épineux des abords du désert du Kalahari n'ont rien à voir avec les dunes orangées du désert du Namib !

Pas plus que les rochers en forme d’œufs à perte de vue du Damaraland ne peuvent se comparer au Kaokoland entre Etosha et Atlantique.

Et pourtant la constante de l'aridité, des couleurs saturées, de la nature sauvage, est toujours là.
La Namibie, c'est l'Outback version africaine !

L'anecdote du chef de destination