Nuwara Eliya

Découvrez "Nuwara Eliya"Découvrez la région avec notre agence locale

Histoire et quotidien des cueilleuses

Plus d'un million de Sri lankais sont employés directement ou indirectement dans l'industrie du thé. Dans les plantations, la main d'oeuvre est constituée majoritairement de femmes (75-85%), de descendance tamoule, dont l'âge minimum est de 12 ans. Au XIXème siècle, les Cinghalais habitués aux plantations de riz, refusent travailler dans les plantations de thé. Pour cette raison les anglais ramènent des Tamouls du sud de l'Inde.

Les ouvrières cueillent environ 16 kilogrammes de feuilles de thé par jour, pour un salaire de 280 roupies (environ 3,50 '). Chaque kilogramme supplémentaire est payé 12 roupies.  La cueillette est manuelle : sont récoltés les jeunes bourgeons ainsi que les deux premières feuilles. Chaque panier est pesé par un contremaître à la fin de la récolte.

Histoire et quotidien des cueilleuses
Les manufactures de thé

Les manufactures de thé

Si vous souhaitez visiter une manufacture de thé, autour de la ville de Nuwara Eliya vous allez avoir l'embarras du choix. Les visites durent environ entre 20 à 30 minutes, et suffisent à avoir une bonne connaissance sur la fabrication de thé.

En 1823, le Major Robert Bruce, de la compagnie des Indes Orientales découvrit en Assam, centre de la région Nort Est indien, une espèce indigène de théier. En 1834, la Compagnie des Indes Orientales entreprit d'installer des fabriques de thé en Inde. Elle commissionna alors, en 1848, Robert Fortune (botaniste), pour un voyage d'exploration en Chine ou celui-ci réalisa un véritable espionnage industriel, il réussit à recruter 8 fabricants de thé qui livrèrent tous les secrets pour mener à bien la culture du thé. La variété assamais se révéla la mieux adaptée au climat très chaud de la péninsule indienne et fut rapidement plantée en Inde et à Ceylan. Aujourd'hui, la plupart du thé produit dans le monde provient de cette variété.

Et c'est ainsi, au XIXème siècle, que les anglais s'installèrent à Nuwara Eliya, séduits par le climat dans cette ville située à 1900m d'altitude, où les conditions étaient idéales pour la plantation de thé. Rapidement les plantations de café furent remplacées par celles de thé, le thé de Ceylan.

L'ambiance coloniale de la ville (Architecture, météo)

La ville de Nuwara Eliya a été fondée par Samuel Baker au début du XIXème siècle. Elle se situe à 1900 metres d´altitude, les températures sont plus douces qu'ailleurs (17°c en moyenne), la végétation est luxuriante et elle représente un véritable havre pour ceux qui supportent difficilement la chaleur du bord de mer.

Surnommée « la petite Angleterre », Nuwara Eliya a conservé quelques vestiges de l'époque coloniale comme sa poste victorienne, son golf et ses cabines téléphoniques rouges. Il doit être bien agréable de se promener autour du lac Grégory ou au parc Victoria par une journée ensoleillée. Dès 1827, des édifices sont construits et des cultures apparaissent : du thé mais également des champs de légumes.

L'ambiance coloniale de la ville (Architecture, météo)

Le Sri Lanka saura vous charmer par le sourire et la gentillesse de ses habitants. Si ce pays est connu pour ses magnifiques plages, l'intérieur du pays reste l'attrait principal. Sites bouddhiques de première importance, paysages verdoyants des plantations de thé, parcs naturels à la végétation exubérante... Les distances à parcourir n'y étant pas importantes , le service et l'accueil excellents, c'est un voyage découverte qui reste avant tout un voyage de détente.

L'anecdote du chef de destination