Alaska

Alaska, la dernière frontièreEn route pour le bout du monde

Alaska

Avec un territoire grand comme trois fois la France, l'Alaska fait partie des plus grands trésors naturels du continent nord américain. Imaginez des étendues de nature à perte de vue, une alternance grandiose de glaciers, de parcs nationaux, de fjords, d'îles isolées, de petits villages de pêcheurs et des empreintes de la ruée vers l'or...

L'Alaska, c'est aussi moins d'un million d'habitants pour 150 000 orignaux, 100 000 ours noirs, 35 000 grizzlys et près de 100 000 glaciers... De quoi enrichir votre voyage de nombreuses et insolites rencontres.

Partez faire de la randonnée au coeur des parcs nationaux, essayez-vous aux activités hivernales comme le traîneau à chiens ou les raquettes et imprégnez-vous de l'atmosphère empreinte de mystère des grands espaces de l'Alaska...

Les + de la destination

- mise en place personnalisée des étapes
- rythme de voyage adapté
- location de voiture ou de moto pour découvrir l'Alaska

Tous nos voyages sont sur mesurePrenez de l'inspiration

Alaska

Alaska, immersion en terre sauvageDécouvrez les derniers grands espaces de notre planète

Une destination unique et authentique. Un État à part qui réserve bien des surprises ! Les grands espaces, la nature, les ours, les lacs, les fjords... Une expérience de voyage inédite !

Alaska

Votre prochaine destination a un nom : AlaskaIl ne vous reste plus qu'à découvrir nos suggestions de voyages !

Nous construisons avec nos clients des itinéraires uniques, les voyages proposés ne sont que des suggestions.

Alaska

Avant de partir préparez votre voyageavec nos quelques conseils pratiques !

Sur place

L'Alaska se découvre simplement avec une location de voiture.
Certaines régions se découvrent en ferry et hydravion.
Les logements sont réservés sur tout le périple afin de vous permettre d'optimiser vos journées de visites.
Des activités sont proposées dès la conception du voyage pour compléter la découverte de cet état.

Passeport et visa

Voici les modèles de passeport français actuellement en vigueur :

1. Le passeport électronique :
Il est facilement reconnaissable par :
- Sur la couverture, le mot passeport n'est pas souligné.
- Sous le mot passeport, se trouve un symbole sécurisé (cercle à l'intérieur d'un rectangle)
- Photo reproduite 2 fois sur la même page
- Dernière mise en circulation : juin 2009

Les titulaires d’un passeport électronique qui souhaitent se rendre aux Etats-Unis d'Amérique ne sont pas soumis à un visa





2. Le passeport BIOMETRIQUE
Caractéristiques ce type de passeport :
-Sur la couverture, le mot passeport est souligné
-Sous le mot passeport, se trouve un symbole sécurisé (cercle à l'intérieur d'un rectangle)
-Photo reproduite 2 fois sur la même page
-À partir du 31 octobre 2008 (selon les départements)
-Tout passeport délivré depuis le 29 juin 2009 est un passeport biométrique.
Tout passeport délivré depuis le 29 juin 2009 est un passeport biométrique

Compléments d'informations
- Les enfants, quel que soit leur âge, doivent disposer d'un passeport individuel pour se rendre aux Etats Unis.

 
• Le formulaire d'autorisation de sortie du territoire ni aucun autre document ne sont, à ce jour, demandés aux mineurs, même lorsqu’ils voyagent seuls. 
 
• Aux frontières terrestres (entre le Canada et les Etats-Unis, et entre le Mexique et les Etats-Unis), vous devrez vous acquitter d'une taxe de US$6, payable uniquement en espèces. Vous devrez également présenter votre passeport (valable pour entrer sur le territoire américain), votre billet de retour pour la France et une preuve de solvabilité. 
 
IMPORTANT : depuis 2016 :
 les voyageurs qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen ou Soudan depuis le 1er mars 2011 et les personnes ayant la nationalité iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise ne peuvent plus bénéficier du régime d’exemption de visa. Ces personnes devront dorénavant solliciter un visa auprès des autorités diplomatiques et consulaires américaines. Selon l’administration américaine, les personnes ayant besoin d’un visa en urgence pour un voyage d’affaires, ou des raisons médicales ou humanitaires, pourront bénéficier d’un traitement accéléré de leurs demandes de visa.
S’agissant des voyages en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen et Soudan effectués depuis le 1er mars 2011, la réforme prévoit une exception permanente pour les agents à temps plein des administrations d’Etat civiles ou militaires en mission officielle, qui pourront donc continuer à bénéficier de l’exemption de visa pour se rendre aux Etats-Unis. L’administration a par ailleurs défini cinq autres situations dans lesquelles les voyageurs s’étant rendus dans les pays visés pourront éventuellement continuer à bénéficier de l’exemption de visa. Ces situations concernent les déplacements :
en mission officielle au nom d’une organisation internationale, régionale ou infranationale ;
en mission officielle au nom d’une organisation humanitaire ;
en tant que journaliste ;
pour l’Iran, pour des raisons d’affaires légitimes, si le déplacement a eu lieu après le 14 juillet 2015 ;
pour l’Irak, pour des raisons d’affaires légitimes.
Pour ces situations, le maintien de l’exemption de visa sera décidé au cas par cas.
Selon les autorités américaines, les voyageurs ayant déclaré la nationalité d’un des pays visés par la réforme et bénéficiant déjà d’une ESTA seront informés par courriel de sa révocation, et invités à solliciter un visa. Il est fortement recommandé aux autres personnes concernées par la réforme, qui envisagent un déplacement à court terme aux Etats-Unis, d’effectuer dès que possible une demande de visa. Pour les personnes bénéficiant actuellement d’une ESTA, il est possible de vérifier son statut à cette adresse : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/


Autorisation de voyage pour tous
ESTA :
L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un formulaire obligatoire à remplir en ligne par tout ressortissant français en prévision de son voyage aux USA. Il permet d’avoir, en amont du voyage, une autorisation d’entrée aux USA sous le régime du VWP (Visa Waiver Program, remplaçant la traditionnelle « feuille verte »). Parmi les renseignements demandés figurent les noms et prénoms, numéro de passeport, pays de résidence… 
  
La demande d’autorisation ESTA est obligatoire depuis le 12 janvier 2009 pour tout passager : 
- de nationalité française ou d’un pays adhérant au Visa Waiver program (cf liste des pays mentionnés plus haut)
- effectuant un déplacement aux USA pour du tourisme et pour moins de 90 jours
- transitant par les Etats-Unis dans le cadre d’un voyage effectué vers un autre pays. Dans ce cas, les demandeurs devront écrire « in transit » dans l’encadré réservé à leur destination finale.
- arrivant sur le territoire américain par voie aérienne ou maritime (hors bateaux privatifs)
 
Adultes et enfants (quel que soit leur âge) sont soumis à cette procédure. En revanche, l’ESTA n’est pas demandé aux personnes étant en possession d’un Visa, ni aux personnes se rendant aux USA par voie terrestre (depuis le Mexique ou le Canada). 
 
Le voyageur doit être doté de cette autorisation de voyage électronique avant d’embarquer sur un avion. A défaut, il se verra refuser l’entrée sur le sol américain. 
    
L’ESTA est valable pour une durée de 2 ans ou jusqu’à expiration du passeport (si expiration dans les 2 ans à venir).
  
Le formulaire peut être rempli au plus tard 72 heures avant le départ mais il est recommandé de le faire aussitôt le voyage planifié. 
  
La démarche d’obtention du formulaire ESTA est à effectuer par le passager lui-même en amont de son voyage aux USA. Le passager peut également se faire aider d’une tierce personne. L’information communiquée par le client est validée par rapport à son passeport et n’a pas de rapport avec son billet. 
 
Depuis le 15 août 2012, il est possible de faire des demandes ESTA groupées sur le site officiel et donc de payer en une seule fois. 
  
Pour que la demande d’un « Visa Waiver » soit acceptée, les autorités américaines demandent aux ressortissants français d’utiliser leur nom tel qu’il figure sur leur passeport français. Bien qu’il n’existe pas d’obligation de renseigner le nom de jeune fille pour les femmes mariées, les autorités américaines recommandent dans l’intérêt du client, d’indiquer dans la mesure du possible le nom complet, c'est-à-dire les deux noms : nom de jeune fille et nom d’épouse. 
  
Le numéro de passeport renseigné par le passager dans l’ESTA doit impérativement correspondre aux 9 caractères alphanumériques figurant sur le passeport français, c'est-à-dire qu’ils doivent être introduits sous le format suivant : 12XX34567. 
  
Nous vous recommandons d’imprimer votre autorisation ESTA et de la conserver avec vous durant votre voyage. Conservez également votre numéro ESTA durant et après votre voyage pour un futur séjour aux Etats-Unis. 
  
Une nouvelle demande d’autorisation ESTA est exigée lorsque : 1) le voyageur dispose d’un nouveau passeport ; 2) le voyageur change de nom ; 3) le voyageur change de genre ; 4) le pays de citoyenneté du voyage change ; 5) ou si les réponses aux questions posées dans le cadre de l’application ESTA avec des réponses par « oui » ou « non » ont changé.
  
La taxe de 14US$ associée sera imputée à chaque nouvelle demande. 
  
Si l’autorisation ESTA expire avant que le voyageur ne quitte le territoire américain, celui-ci n’est pas obligé de faire une nouvelle demande ESTA. Toutefois, il aura besoin de soumettre une nouvelle demande d’autorisation pour un prochain voyage. 
 
NOUVEAU - Février 2016 :  Depuis le 21 janvier 2016, les Etats-Unis mettent en œuvre de nouvelles mesures dans le cadre de la loi de 2015 sur l’amélioration du programme d’exemption de visa et la prévention des déplacements de terroristes.  Les autorités douanières américaines responsables de la protection des frontières (U.S. Customs and Border Protection-CBP) accueillent quotidiennement plus de 3 millions de passagers à destination des Etats-Unis et s’engagent à faciliter les déplacements légitimes tout en maintenant les plus hautes normes de sécurité et de protection des frontières. En vertu de cette loi, les catégories suivantes de voyageurs ne sont plus autorisées à entrer ou à séjourner aux Etats-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa:
 
- Les ressortissants d’un pays bénéficiaire du programme d’exemption de visa qui se sont rendus ou sont présents en Iran, Irak, Soudan ou Syrie depuis le 1er mars 2011.  (La loi comprend des dérogations pour le personnel militaire et les agents à temps plein des administrations des Etats bénéficiaires d’exemption de visa se rendant dans ces pays en mission officielle; d’autres catégories d’exemptions individuelles sont à l’étude et en attente de confirmation.) 
- Les ressortissants d’un pays bénéficiaire du programme d’exemption de visa qui ont également la nationalité de l’un de ces pays (Iran, Irak, Soudan ou Syrie). 
La nouvelle loi n’interdit pas l’entrée ou les séjours aux Etats-Unis, et la grande majorité des voyageurs bénéficiant de l’exemption de visa ne seront pas touchés par ces nouvelles mesures.   
 
L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Paris recommande aux voyageurs relevant de l’une des deux catégories ci-dessus qui ont déjà ou qui entendent effectuer une demande d’accès au territoire américain au moyen du système électronique d’autorisation ESTA d’envisager de solliciter un visa.  La procédure d’obtention d’un visa demeure inchangée et permet aux voyageurs concernés de faire état de leur situation particulière lors de l’entretien. 
 
La plupart des citoyens français remplissent les conditions nécessaires à l’obtention d’un visa de tourisme ou d’affaires d’une durée de validité de 10 ans.  La différence entre les frais de traitement d’une demande de visa et ceux de cinq autorisations ESTA de deux ans s’avère minime.  De plus, un visa donne droit à un séjour de six mois, soit deux fois plus qu’une autorisation ESTA.  Enfin, un visa autorise le voyageur à solliciter une prolongation de séjour au-delà de six mois, ce qui n’est pas possible avec une autorisation ESTA.   
 
Les voyageurs bénéficiant d’une ESTA sont encouragés à vérifier leur statut sur le site internet du Service des douanes et de la protection des frontières (http://esta.cbp.dhs.gov).
 
Les demandes de rendez-vous pour les visas sont facilement disponibles; vous êtes invités à consulter le site internet de l’Ambassade des Etats-Unis (http://france.usembassy.gov) et de sélectionner le lien VISAS pour des informations complémentaires sur les demandes de visas.  

Santé vaccins

Aucun problème particulier, si ce n'est le coût élevé des soins médicaux.

Infos pratiques

► Electricité
Généralement : 110-115 volts et 60 périodes (en France : 50)
Attention, aux États-Unis, les fiches sont plates. Achetez l'adaptateur en France, difficile à trouver sur place.

►Communications
Téléphone
États-Unis vers France : 011 + 33 + no du correspondant à 9 chiffres (sans le 0).
France vers États-Unis : 00 (tonalité) + 1 + indicatif de la ville + no du correspondant
Internet
Il y a peu de cafés Internet (même dans les grandes villes), en raison du fort taux d'équipement informatique des foyers américains... et des hôtels. Car, évidemment, de nombreux lieux sont équipés wifi (hôtels, B & B, cafés, bars, restos, et même campings).
Pour ceux qui n'auraient ni smartphone ni iPad (ou tablette) ni ordinateur portable (laptop), on trouve aussi des accès Internet dans de nombreux hôtels (souvent gratuitement mais pas toujours) ainsi qu'en libre-service...
Il s'agit de bornes qui fonctionnent soit comme des distributeurs, soit avec des codes à entrer après avoir payé à la caisse pour la durée souhaitée. Cela peut être parfois assez cher dans certains hôtels.
Bon plan : les boutiques Apple Stores, où la connexion est gratuite sur tous les ordinateurs de démonstration, à condition de ne pas squatter des heures.
Sinon, les bibliothèques publiques (public libraries) disposent toutes d'un accès Internet généralement gratuit (et souvent limité à 30 mn de connexion par personne et par jour).
Courrier
Les bureaux de poste sont pour la plupart ouverts du lundi au vendredi de 8h à 17h et le samedi matin.
Les timbres (stamps) s'achètent aussi aux guichets UPS, ainsi que chez certains vendeurs de cartes postales, drugstores et marchands de souvenirs.
Compter un peu plus d'1 $ pour l'envoi d'une lettre ou d'une carte postale en France.

► Décalage horaire
Il y a 4 fuseaux horaires aux États-Unis (6 si l'on inclut l'Alaska et Hawaii).Le Nouveau-Mexique, l'Arizona, le Colorado et l'Utah sont situés dans le fuseau horaire "Montain Time". Il y a alors un décalage horaire de 8 h en moins par rapport à la France. La Californie et le Nevada se situent sur le "Pacific Time" et marquent alors un décalage de 9 h en moins par rapport à la France. Enfin, comme en Grande-Bretagne, quand on vous donne rendez-vous à 8h30 pm, cela veut dire à 20 h 30. Pensez-y, cela vous évitera de vous lever de très bonne heure pour rien.


► Taxes et Pourboires
Dans tous les États-Unis, les prix affichés dans les magasins, restaurants... sont entendus sans taxe. Logiquement, les prix indiqués à titre informatif dans le texte sont aussi hors taxe. Celle-ci s'ajoute au moment de payer, et varie selon les États. Elle tourne autour de 11 à 12,5 % en Floride ; 11,75 % en Louisiane, 11% dans l’ouest. Les commerçants et les hôteliers l'ajoutent donc à la caisse. Faites attention, vous pouvez avoir des surprises de dernière minute si vous oubliez de la prévoir dans votre budget.
Les produits alimentaires vendus en magasin ne sont pas soumis à la taxe.
Les « tips », ce sont les pourboires. Les serveurs ont un salaire fixe ridicule, et la majeure partie de leurs revenus provient des pourboires. Il est de coutume de laisser 10 à 15 % en plus de la somme au compteur.
► Trousse à pharmacie
Elle doit comporter vos traitements habituels ainsi que des médicaments et du matériel pour faire face aux petits bobos. Prévoyez également les produits que vous utilisez de temps en temps pour des problèmes récurrents : migraine, asthme, mycoses, herpès, douleurs articulaires...
Pour le trekking, il faut de quoi soigner les ampoules ou les entorses et faire face au mal des montagnes. Prévoir des pansements spéciaux pour les zones de frottement, une pommade anti-inflammatoire.

N’oubliez pas vos médicaments habituels et les ordonnances.

Petite liste indicative :
- une bande Velpeau et des pansements
- un produit contre les moustiques, une pommade pour soigner les piqûres et les coupures,
- une paire de ciseau, une paire de lunettes ou de lentilles de rechange et l’ordonnance de votre opticien
- emportez un antibiotique, un antalgique, un antiseptique cutané, un antivenimeux, une lotion anti-moustique et un nécessaire pansement.

► Achats
Certains achats sont 30 à 50% moins chers qu’en France. Voici quelques exemples d'achats intéressants:
– Les appareils photo et surtout les accessoires.
– Les bouteilles de vins californiens.
– Les jeans.
– Les célèbres salopettes Oshkosh B'Gosh pour vos chers bambins
– Tous les articles en cuir et particulièrement les chaussures, et bien sûr les boots et les chaussures de sport.
– Les téléphones à touches, téléphones sans fil, calculatrices.
– Les répondeurs téléphoniques.
– Les cigares.
– Les compact disques.
– Les draps américains, très originaux.
– L'artisanat indien.
– Faites attention au matériel hi-fi, car la fréquence n'est pas la même en France et un transformateur ne change que la tension ; il y a cependant beaucoup de modèles adaptables sans problème.
– Évitez également d'acheter des consoles de jeux vidéo, de cassettes de jeux ou de cassettes vidéos, elles ne fonctionnent pas en France.

Les factory outlets
Ce sont des magasins d'usines, signalés par des panneaux publicitaires le long des highways, qui écoulent soit le stock des collections précédentes, soit des articles présentant des défauts (irregular). Les factory outlets regroupent souvent plusieurs marques, comme Ralph Lauren, Nike, Levis, Timberland, Osh Kosh, etc. En prenant soin d'examiner le vêtement sous toutes ses coutures, on arrive à trouver des articles presque parfaits à des prix ultra-compétitifs.
► Informations complémentaires
Comme chez nous, une sévère loi anti-tabac sévit un peu partout aux États-Unis.

Tous les États de l'Ouest américain, Wyoming excepté, interdisent de fumer dans les bureaux, les restaurants, les boîtes de nuit, les bars et autres casinos (sauf au Nevada).
Et, d'une manière générale, il est interdit de fumer dans les lieux publics (bus, magasins, cinémas, théâtres, musées, hôtels, restaurants, gares, aéroports, etc.), Impossible de déroger à cette règle (les amendes sont quelque peu dissuasives).
Dans les autres États, les municipalités ont généralement le droit de mettre en place leurs propres interdictions.
Les cigarettes s'achètent dans les stations-service, les supermarchés, les drugstores type CVS, Rite Aid, Walgreens ou Duane Reade et les boutiques d'alcool (liquor stores).

► Acheter moins cher
Profitez des soldes (sales), notamment en janvier où les réductions sont parfois faramineuses.
Guettez les opérations spéciales menées par les « malls « (ces grands centres commerciaux qui regroupent pléthore de magasins de chaîne) ou par les petites boutiques....

Très bon plan : les factory outlets, d'énormes centres commerciaux situés généralement à la périphérie des villes et signalés par des panneaux publicitaires le long des interstates (autoroutes). Ces outlets regroupent les magasins d'usine de grandes marques américaines de vêtements et chaussures. Les articles sont souvent écoulés toute l'année à des prix défiant toute concurrence. Ils peuvent parfois présenter des défauts (mention irregular sur l'étiquette).


► Températures C° / F°
- Astuce pour convertir les degrés Celcius en degrés Fahrenheit :
Degré F = (1,8) x (Degré C) + 32

- Astuce pour convertir les Fahrenheit en degrés Celcius :
Degré C = (5/9)x(Degré F - 32) .

0 degré celsius = 32 degrés fahrenheit.
38 degrés celsius = 100,4 degrés fahrenheit.

Monnaie

1$ = Le Dollar US.
- Les pièces : 1 cent (penny), 5 cents (nickel), 10 cents (dime, elle est plus petite que la pièce de 5 cents), 25 cents (quarter), 50 cents (half-dollar), et 1 dollar, toute récente et plus rare.
- Les billets : sur chaque billet, le visage d'un président des États-Unis : 1 US$ (Washington), 5 US$ (Lincoln), 10 US$ (Hamilton), 20 US$ (Jackson), 50 US$ (Grant), 100 US$ (Franklin).
– Acheter OBLIGATOIREMENT ses dollars avant de partir, car peu de banques aux États-Unis acceptent de changer l'argent étranger.

Que prendre avec soi ?

- une paire de lunettes de soleil adaptée à la montagne
- des jumelles
- une bonne paire de chaussures de randonnée
- un tube de crème solaire haute protection
- une casquette
- un coupe vent
- une veste polaire
- un adaptateur

Votre prochaine destination a un nom : AlaskaIl ne vous reste plus qu'à choisir votre voyage !