Amérique du Sud

Vénézuéla

Vénézuéla
Vénézuéla

Le Vénézuéla est la destination nature par excellence!

Bordé par la Mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique, il a également des frontières terrestres avec le Brésil au sud, la Colombie à l’ouest, la Guyane à l’est.

Ce vaste territoire regroupe des paysages aussi contrastés qu’impressionnants :
- le Delta Amacuro où le fleuve Orénoque rencontre la mer en un réseau de canaux serpentant la jungle,
- la Grande Savane et ses espaces à perte de vue avec des monts tabulaires pour toile de fond,
- Canaima et le Salto Angel, plus haute chute d’eau au monde,
- les grandes plaines des Llanos et leur abondante faune,
- le bassin du Rio Caura et sa forêt primaire la mieux préservée d’Amérique du Sud,
- la pointe de la Cordillère des Andes et sa végétation singulière due au climat,
- le parc de Morrocoy et ses nombreux îlots où pratiquer le snorkeling,
- le village colonial de Choroni bordant le parc national Henri Pittier,
- l’archipel corallien de Los Roques, véritable aquarium naturel,
- la Péninsule de Paria et ses belles plages sauvages…

Une destination authentique, hors sentiers battus, pour les inconditionnels de grands espaces !

Les + de la destination

Tous nos voyages sont sur mesurePrenez de l'inspiration

Pour y avoir vécu de longues années et avoir pas mal voyager dans le monde, je vous dirais que le Vénézuéla est l'un des plus beaux pays qui soit!
"Mi pais, mi patria" comme ont dit là bas...

La nature y est magnifique. Pour qui aime la jungle, les énormes cascades, les singes hurleurs et autres perroquets, c'est un terrain de jeu incomparable.

Il faut reconnaître que le prix n'est pas forcément en rapport avec la qualité de l'hébergement, mais les paysages sauvages rattrapent tout!

Les vénézuéliens au quotidien sont chaleureux, sur les marchés ou dans les bars. L'esprit est assez "Caraïbes", mais pas de généralité: un paysan andin, un pêcheur de la Péninsule de Paria, ou encore un chauffeur de bis caraqueño n'ont pas le même mode de vie et la même façon de voir les choses.

Votre prochaine destination a un nom : VénézuélaIl ne vous reste plus qu'à découvrir nos suggestions de voyages !

Avant de partir préparez votre voyageavec nos quelques conseils pratiques !

Sur place

Lors d'un séjour balnéaire, nous réservons l'hôtel ou la posada, avec le petit-déjeuner, et les journées peuvent être laissées libres ou avec des activités.

A l'intérieur des terres et souvent loin de tout, là par contre il est nécessaire de prévoir toute la logistique de transport (4x4, aéroglisseur, barque motorisées), les guides, et le repas en pension complète.

Pour se déplacer d'une région à une autre, 2 possibilités: un vol intérieur (via Caracas) ou bien un bus de nuit. Pas de location de véhicule au Vénézuéla.

Les hébergements sont très variés selon les régions: il peut s'agit de camps ou refuge basique en savane ou forêt, de lodges simples et confortables en matériaux naturels, de petites "posadas" (auberge) de charme, ou encore d'hôtels de tous niveaux le long des côtes.

Passeport et visa

Visa: pour un séjour de moins de de trois mois , une carte touristique vous sera délivrée dans l'avion, valable donc pour une durée de 90 jours minimum.
Passeport: valable 6 mois après la date retour, pour un séjour d'une durée inférieure à 3 mois.

Santé vaccins

Outre le DTP, recommandé même en France...
Vaccins contre la rubéole et la rougeole «obligatoire» depuis le 1er juin 2006 (mais pas forcément vérifiés à votre arrivée sur place).
Vaccin contre la fièvre jaune pour qui passera le poste frontière avec le Brésil dans le cadre d'un circuit en Grande Savane.
Traitement anti-paludéen recommandé pour le Delta de l'Orénoque et vers Puerto Ayacucho.
Consultez votre médecin.

Infos pratiques

La saison dites des pluies s'étant traditionnellement de mi-mai à mi-novembre. Elle est tout à fait propice pour le parc de Canaima, inversement peu recommandée pour les plaines des Llanos inondables.

Electricité: 110 V comme aux USA.

Monnaie

La monnaie est le "Bolivar fuerte" (Bolivar fort, par opposition au Bolivar qu'il y avait avant).
Consultez-nous.

Que prendre avec soi ?

Voici une liste de petits articles dont vous pourriez avoir besoin :
•une lampe de poche avec piles de rechange, de préférence frontale, pour tout séjour en forêt
•des jumelles !
•un réveil de voyage
•une paire de lunettes de soleil
•un chapeau
•maillot de bain et serviette de bain
•une veste imperméable (type Kway ou poncho)
•une veste chaude (type polaire)
•un dictionnaire français/espagnol
•une trousse à pharmacie
Dans tous les cas :
•de bonnes chaussures pour marcher, pas nécessairement des chaussures de rando si vous n'allez pas dans le bassin du Caura,
Canaïma, le Roraima ou les Andes
•des vêtements confortables

La trousse à pharmacie:
Elle doit comporter vos traitements habituels ainsi que des médicaments et du matériel pour faire face aux petits bobos.
Prévoyez également les produits que vous utilisez de temps en temps pour des problèmes récurrents.
Pour la randonnée, il faut de quoi soigner les ampoules ou les entorses. Prévoir des pansements spéciaux pour les zones de frottement, une pommade anti-inflammatoire.
Petite liste indicative :
•du paracétamol (surtout pas d'aspirine! qui peut être très dangereuse en cas d'infection par la dengue)
•une bande Velpeau et des pansements
•un produit contre les moustiques, une pommade pour soigner les
piqûres et les coupures
•une paire de lunettes ou de lentilles de rechange et l'ordonnance de votre opticien

Votre prochaine destination a un nom : VénézuélaIl ne vous reste plus qu'à choisir votre voyage !