Asie

Myanmar (Birmanie)

La Birmanie, le grand secret d'AsieUne découverte surprenante

Myanmar (Birmanie)

La Birmanie, rebaptisée « Myanmar » en 1989, par le nouveau régime, est certainement l'un des pays les plus secrets et les plus surprenants d’Asie. Un sentiment d’être dans un autre monde envahit le voyageur à Myanmar où règne une atmosphère, des odeurs, une hospitalité formidable et une gentillesse émanant d'un peuple authentique. Ce pays permet au visiteur de partir à la rencontre de la mosaïque d'ethnies, de leurs traditions mais aussi des pagodes dorées, traces du passé Birman.

Les + de la destination

- une équipe passionnée et connaissant le pays
- les rencontres humaines au coeur de notre philosophie du voyage.
- un rythme de voyage adapté
- nos suggestions de découvertes "hors sentiers battus"

Tous nos voyages sont sur mesurePrenez de l'inspiration

Birmanie, un pays enchanteur et unique dans l'Asie du Sud Est : un trait d'union entre le monde indien et la péninsule indochinoise ! Passé récemment de l'ombre à la lumière !
elle a gardé toute son originalité à l'abri des influences extérieurs et des effets parfois nocifs de la modernité, offrant à chaque voyage, des rencontres avec des minorités et ethnies chaleureuses et une vaste nature. Des capitales étincelantes témoignent de son glorieux passé, gravé dans des millions de stupas parsemés sur le site de Bagan et partout dans le pays. Entre ses collines et ses plaines se glisse un des plus beaux fleuves du monde, l'Irrawaddy....

Myanmar (Birmanie)

Votre prochaine destination a un nom : Myanmar (Birmanie)Il ne vous reste plus qu'à découvrir nos suggestions de voyages !

Nous construisons avec nos clients des itinéraires uniques, les voyages proposés ne sont que des suggestions.

Avant de partir préparez votre voyageavec nos quelques conseils pratiques !

Sur place

Nos voyages en Birmanie sont personnalisés et adaptés à vos attentes. La découverte se fait en voiture privée avec chauffeur et guides anglophones ou francophones locaux. Les visites seront alternées avec des temps libres pour une découverte personnelle. Nos treks sont toujours accompagnés d'un guide local.
Nous proposons un large choix d'hébergements : allant de l’hôtellerie traditionnelle du 2* au 5*, des logements chez l'habitant ou en monastères, hôtels flottants, croisières...

Passeport et visa

L’ambassade de Birmanie à Paris délivre normalement un visa de court séjour touristique ("entry visa") pour une durée de 28 jours consécutifs.
Depuis le 1er septembre 2014, il est possible de faire une demande préalable en ligne (« evisa
») sur le site dédié http://evisa.moip.gov.mm/ en vue de la délivrance d’un visa birman.
Cette procédure est valable pour les visas ordinaires (« entry visa », validité 28 jours) ou
d’affaires (« business visa, validité 70 jours) et le délai d’instruction de la demande est de
trois jours. Le visa est ensuite délivré au moment de l’arrivée mais l’entrée sur le territoire
doit se faire obligatoirement par voie aérienne et uniquement sur les aéroports de RGN et
MDL. Il coûte 50 $ pp.
Pour tout autre aéroport d'arrivée (lors de combiné de pays) il sera nécessaire de faire une
demande de visa à l'ambassade avant le départ.

Santé vaccins

Le traitement anti-paludéen est recommandé.

Aucun vaccin n'est exigé pour l'entrée en Birmanie, mais certains vaccins sont conseillés : Diphtérie, Tétanos et poliomyélite, Hépatite A (risque alimentaire) et B (risque sexuel et sanguin).
Moins systématiquement et selon les risques personnels d'exposition, certains vaccins peuvent être à prévoir : typhoïde (risque alimentaire), rage (séjours aventureux et résidents), encéphalite japonaise (séjour de plus d'un mois en zone rurale et en période de mousson) ou méningites A et C (risque épidémique).

N'oubliez pas votre carnet international de vaccinations, non obligatoire mais utile, et munissez vous de votre carte de groupe sanguin. Enfin, il est conseillé de souscrire une assurance rapatriement sanitaire.

Infos pratiques

→ Electricité
Le courant est en 220 volts, 50 Hz ( prévoir un adaptateur universel).
Les coupures ou les baisses de tension sont encore fréquentes.
A la campagne et dans les villes du Nord, l'électricité ne fonctionne que de 18h à 23h, il est donc conseillé d'emmener une lampe de poche (évitez les piles plates, peu répandues).

→ Téléphone
En Birmanie, le réseau téléphonique est peu développé hors des villes principales.
La communication téléphonique coûte environ 8 € la minute. L'indicatif du pays est le 95.
Pour appeler en Birmanie depuis la France : +95 + indicatif de la ville + n° de votre correspondant.
Pour joindre la France depuis la Birmanie : +33 puis composer le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le premier zéro),

Les téléphones portables avec possibilité d'utiliser les cartes SIM locales
Jusqu’à maintenant, quelques rares cartes SIM touristiques – 20 USD ou 25.000 Ks valables 1 mois – sont toujours disponibles à Yangon (Mobile King Shop, près de Tamwe Traffic) mais elles sont très difficiles à trouver et il se peut qu’il y ait une rupture de stock en novembre.
Attention : les cartes SIM CDMA que met en vente le gouvernement peuvent appeler tous les pays de l’ASEAN au prix local, soit 50 Ks par minute (les appels vers la France ne sont pas possibles actuellement).

→ Internet
Le réseau est bien développé. Attention cependant aux « bugs » qui sont très fréquents.
Et les messages peuvent être soumis à la censure.

→ Décalage horaire
Le décalage horaire avec la France est de + 5h30 en hiver et + 4h30 en été (GMT +6.5). Il y a 30 minutes de décalage avec la Thaïlande.

→ Eau et boissons
En règle générale, évitez de boire l'eau du robinet, considérée comme non potable. L’eau minérale est en vente pratiquement partout.
Le thé est la boisson nationale. Il se boit souvent avec du lait et du sucre.
Il est possible de boire la bière locale, la Mandalay beer ou la Myanmar beer, ou encore le hta yei ou "jus de toddy", boisson alcoolisée que les paysans extraient du sommet du palmier toddy, à la consistance laiteuse et sirupeuse et au parfum de noisette. On trouve aussi de la bière Tiger.

→ Photographie et caméra
Certes le pays s'ouvre actuellement au monde extérieur, mais les films et images restent un sujet délicat et de nombreuses formalités et autorisations ont besoin d'être effectuées et soumises à différents ministères

Les caméscopes et appareils photos sont autorisés. Dans certains lieux, il faut payer un droit pour son appareil photo ou son caméscope.
Emportez vos pellicules et films, rares et très chers sur place.
Tout matériel professionnel nécessite une autorisation spéciale.
Le nombre relativement limité de touristes a pour avantage que les Birmans se laissent facilement photographier, même les moines. Mais n'oubliez pas de toujours demander l'autorisation à la personne concernée.
Il est interdit par la loi de photographier les infrastructures militaires ou stratégiques telles que ponts, gares ainsi que personnes en uniforme.

→ Transports
En Birmanie, la conduite est à droite mais de nombreuses voitures ont aussi la conduite à gauche ! Il est donc conseillé d’emprunter, pour les déplacements en province, les transports en commun (avion, train, autobus) ou une voiture avec chauffeur. Hors agglomérations, les routes sont souvent en très mauvais état ; la situation est aggravée de mai à octobre, par les effets de la saison des pluies. La plupart des routes ne sont même pas goudronnées.
Lors d’un accident de la route, la police est en général présente rapidement. Il est conseillé de prendre des photos et d’attendre les relevés d’empreintes de pneus. Généralement les véhicules ne sont pas assurés et, en cas de dégâts importants, l’étranger est souvent mis en cause. Bien que le permis international soit reconnu en Birmanie pour un touriste étranger, il est préférable de ne pas conduire soi-même.
La qualité du carburant est très médiocre et l’approvisionnement aléatoire. Il faut se méfier des vendeurs clandestins. Préférer le taxi dans les villes. Les transports urbains sont vétustes et bondés.
Le réseau ferroviaire n’est pas électrifié et de qualité médiocre. Les déplacements en train sont inconfortables. Pendant la saison des pluies, il arrive qu’un train soit bloqué pendant plusieurs jours en rase campagne pour cause d’inondation... A éviter donc !

Le transport aérien est assuré par trois compagnies aériennes pour les vols intérieurs : AIR MANDALAY, YANGON AIRWAYS et MYANMAR AIRWAYS. Les deux premières sont équipées d’avions A.T.R. correctement entretenus. Par contre, la compagnie MYANMAR AIRWAYS est à déconseiller. Enfin, il faut savoir que la périodicité et les horaires de certaines liaisons intérieures sont aléatoires et les retards de vols fréquents.

→ Sécurité

Il est recommandé aux personnes se rendant dans les stations balnéaires de Ngwesaung, Chaungtha (Division de l’Irrawaddy) et Ngapali (État Arakan), de faire preuve de la plus grande prudence en raison de la présence de courants entraînant les baigneurs vers le large et de l’inexistence de toute surveillance et de tout secours sur les plages.

Des randonnées sont organisées depuis peu dans des régions très éloignées des principales villes du pays et tout à fait démunies de secours d’urgence et d’infrastructures hospitalières. Il est fortement conseillé aux personnes, même jeunes, voulant participer à ces excursions, de prévoir avant leur départ de France, une visite médicale pour s’assurer de leur parfaite aptitude à ces conditions très difficiles.

Contacts utiles :
- Police : 199

- Clinique SOS International : +95 1 667 879 / Fax : +95 1 667 866

Avant d’entreprendre une visite dans une région sensible, il est vivement conseillé de se renseigner à l’Ambassade de France où un tableau des zones à accès restreint ou contrôlé, régulièrement mis à jour, est disponible.

Info dernières minutes :
Il est également conseillé d’être extrêmement attentif et prudent aux abords des quartiers musulmans, ces derniers ayant été visés lors des affrontements intercommunautaires, et de manière générale, de se tenir à l’écart des attroupements et de suivre attentivement l’évolution de la situation et les mesures prises par les autorités locales. Cette prudence devra s’exercer plus particulièrement dans les divisions de Bago, Rangoun, Mandalay, Moulmein, Pye (Prome), Pyauwbwe et Toungoo.

Monnaie

Au Myanmar: La monnaie nationale est le kyat (MMK). Hors de Yangon, le change de l’euro est plus difficile que dans la capitale économique du pays mais reste possible dans les guichets de change des aéroports et banques. L’Euro s’échange aussi bien que le Dollar US et le change est désormais le même dans toutes les banques et les guichets de change. Au marché noir, les taux ne sont plus supérieurs que le taux officiel comme c’était le cas auparavant. Il n’est donc plus nécessaire de changer son argent au marché noir.
Depuis janvier 2013, il est possible d’utiliser les Visa ou Mastercard, Maestro et Cirrus à Yangon, Mandalay, Taungoo et Naypidaw. Les retraits peuvent s’effectuer dans les banques du groupe CB et KBZ (Visa seulement) en monnaie locale, le kyat. Pour les cartes Visa, le retrait est possible depuis récemment à Bagan, Pyin Oo Lwin, Kalaw et Nyaung Shwe. D’autres distributeurs automatiques vont faire leur apparition. Le retrait maximal est de 300.000 kyats (environ 350 USD / 300 EUR) par transaction. Vous pouvez effectuer jusqu’à 3 transactions par jour. Nous vous conseillons cependant de ne pas compter sur ce service et d'apporter suffisamment d’argent liquide en dollars US.
Merci de bien prendre note que seuls les billets neufs, non maculés, non froissés, non pliés et fraichement imprimés (ceux avec de grandes images) seront acceptés.
Quelques hôtels de luxe acceptent les paiements par carte de crédit, mais les frais sont assez élevés et l’opération peut prendre jusqu'à une journée ou même plus. Dans les restaurants et des boutiques, les cartes de crédit ne sont pas encore acceptées (mais la mise en place est prévue dans les prochains mois).
Les chèques de voyages ne sont toujours pas acceptés. Bien entendu, ne rapportez pas de kyats en Europe, sauf pour votre collection de monnaies étrangères : vous ne pourriez pas les changer.

Que prendre avec soi ?

→ Vêtements
Ne prévoir que des vêtements d'été en coton ou en lin, ou des lainages très légers si vous visitez le nord du pays.
Évitez le nylon et les fibres synthétiques, propices à la transpiration.
Les vêtements de pluie, véritablement imperméables (style poncho), peuvent être utiles. Les chaussures seront préférentiellement ouvertes (style sandales).
Prévoir aussi casquette ou chapeau, lunettes de soleil et maillot de bain ! Vêtements légers ne veut pas dire négligés.
Dans tous les cas, nous vous suggérons de prévoir un pull en laine et une veste pour les soirées qui peuvent être fraiches.

Votre prochaine destination a un nom : Myanmar (Birmanie)Il ne vous reste plus qu'à choisir votre voyage !